A vos plumes ! Index du ForumA vos plumes !
Forum littéraire, qu'on se le dise !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Quel cirque !

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Jeux de plumes -> Archives -> Archives 2016 -> Jeu 235 - le scénario au budget tronqué -> Critiques constructives
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
tobermory
Administrateur


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 6 928

MessagePosté le: 17/10/2016 14:38:48    Sujet du message: Quel cirque ! Répondre en citant

J’adorerais écrire un western. Pour les chevaux. J’aime tout chez eux, élégance, beauté, puissance, fougue, sensibilité. Six purs sang n’était pas un western, mais les chevaux y jouaient un grand rôle, véritables personnages, autant que Jenny et Billy, le héros et l’héroïne. Mon scenario avançait bien. Mercenaire de la plume, je passais mes journées dans un bungalow des studios de la Bates ldt. Terry Bates, le producteur, tenait à m’avoir sous la main et moi je l’avais sur le dos trois fois par jour. Histoire de montrer qu’il était le patron et que je n’étais qu’un scribouillard.

Terry, cerveau inculte coiffant un corps de gros lard, s’était mis au 7ème art grâce au pactole amassé dans le business des machines à sous. En tant que payeur il s’arrogeait le droit d’imposer ses idées sur le scénario, la mise en scène et le casting. Une calamité pour qui avait un brin de sens artistique.
Je supportais ces avanies en imaginant les chevaux que le film allait immortaliser. Leur galop fendant l’air brûlant donnerait son rythme à l’histoire, leurs silhouettes pétries de grâce et de force, leurs crinières agitées comme des herbes folles, enflammeraient l’écran. Je me les représentais aisément car j’avais accompagné l’accessoiriste au ranch Naked spur pour les choisir.

Mes chouchous pourraient figurer dans un maximum de scènes car Terry avait une règle d’or : le fric investi dans un film doit se voir sur l’écran. Et ces chevaux racés et dressés constituaient le seul luxe de la production. Hélas, je m’étais réjoui trop vite. J’arrivais au bout de mon travail quant Terry, très énervé fit irruption dans mon bureau :
— C’est la cata… notre Blockbuster d’Erotic fantasy sexy galaxy fait un bide. Faut faire des coupes dans le budget de Six purs sang.

— Des coupes sur quoi ?
— Sur le plus cher : les bourrins.
Ça me mettait en rogne quand il qualifiait ainsi ces superbes animaux. Mais cette fois le souci était ailleurs :
— Autant abandonner le film !
— Pas question. Trouvez d’autres bestiaux, des vaches par exemple.
— Vous voulez rire, toute l’intrigue tourne autour des chevaux. Par exemple quand Jenny tombe de sa monture et que Billy vient la relever ou bien quand ils échappent aux tueurs en se lançant dans un galop endiablé. Vous voyez ce que ça donne avec des bovins !

— A vous de voir hein, c’est vous le scribouillard, vous êtes payé pour.
— Pas scribouillard, écrivain ! Bon je vais réfléchir ; j’espère que j’aurai une idée plus intelligente que les vaches.

L’idée, ce fut les chiens, des lévriers. Bien sûr ça ne vaut pas les chevaux. Ils sont racés aussi, mais avec moins de naturel. Ils ont l’air d’en faire un peu trop avec leurs pattes interminables et leur élégance de mannequin anorexique, mais eux aussi courent vite et participent à des compétitions. Avec force acrobaties scénaristiques, j’avais réussi à rafistoler mon histoire. Le tournage allait commencer. Et voilà que Terry déboule à nouveau :

— Je vous rassure, pas de restrictions cette fois, tout le contraire, de l’or en barre pour le film.
On vient de boucler Panique au cirque et on a Patoof en location pour encore une semaine.
— L’éléphant ? Quel rapport avec notre film ?
— Avec ce qu’on l’a payé, faut le rentabiliser, faut le caser un max dans le scenar. Un éléphant blanc, qu’on a vu dans plein de grands films. Ça va en jeter !
— Mais c’est débile, ça ne colle pas du tout avec l’histoire !
— A vous de faire coller, c’est vous le scrib… l’écrivain ! On commence à tourner dans trois jours.
_________________
Le monde ne mourra jamais par manque de merveilles mais uniquement par manque d’émerveillement (G. K. Chesterton)
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 17/10/2016 14:38:48    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
danielle
Plume de Simurgh


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 3 823

MessagePosté le: 17/10/2016 15:55:15    Sujet du message: Quel cirque ! Répondre en citant

Passer de six purs sang à six lévriers, puis à un éléphant dans un scenario de western, on imagine les états d'âme et les tortures imposées à l'imagination du pauvre scenariste qui avait déjà bouclé un super projet. J'ai apprécié ce texte qui est plein d'humour et montre bien le décalage qui existe entre le producteur pour qui le fric joue la place prépondérante et le scenariste qui doit se plier aux exigences du précédent. Mon N°2.
_________________
"Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites." J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Khéops
Plume de Simurgh


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 5 294

MessagePosté le: 17/10/2016 16:30:00    Sujet du message: Quel cirque ! Répondre en citant

Mon texte préféré, que j'ai trouvé bien au-dessus des autres, dans un cru par ailleurs très très moyen... raison pour laquelle je n'ai pas voté, n'ayant pas été convaincue du tout par les autres textes. Désolée si je suis franche mais ce genre de chose arrive, parfois Wink

Sinon, ce qui m'a fait aimer ce texte, c'est d'une part, le respect de la consigne. Ce texte est l'un des rares dans ce cas. Ensuite, il est rythmé, vif, il se déroule jusqu'à la fin avec fluidité, il est cohérent et on "voit" les scènes. Et enfin, il est plein d'humour, il est réjouissant, on ne s'ennuie pas un instant ! Bref, une réussite Smile
_________________
http://gcm-ecriture.com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Genovanna
Plume de Simurgh


Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 3 065

MessagePosté le: 17/10/2016 20:46:23    Sujet du message: Quel cirque ! Répondre en citant

Mon coup de cœur puisqu’il est en plein dans le sujet, bien mené, avec des rebondissements ciblés sur les animaux.
Au fil du texte on imagine le scénario initial bien enlevé… Sa transformation taille au-dessous… et puis le pachyderme venant encombrer la scène parmi les élégants lévriers…
Est-ce voulu (fort probable) le nom du producteur qui peut signifier : crises ou bien (tu) diminues ?
_________________
Il est des portes sur la mer qui s'ouvrent avec des mots. ...
Hay puertas al mar que se abren con palabras...
Alberti, Rafael 1902
Revenir en haut
tobermory
Administrateur


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 6 928

MessagePosté le: 17/10/2016 21:15:02    Sujet du message: Quel cirque ! Répondre en citant

Non Genovanna, ou alors c'est inconscient. Comme j'étais branché sur le cinéma, il m'est venu à l'esprit. Il y a Norman Bates, le psychopathe de Psychose d'Hitchcock et Kathy Bates, l'actrice qui joue l'infirmière fan de feuilleton et tortionnaire de son auteur dans "Misery" d'après Stephen King.

Quand à l'éléphant, il m'a été inspiré par une pittoresque anecdote de tournage que je raconterai plus tard.
_________________
Le monde ne mourra jamais par manque de merveilles mais uniquement par manque d’émerveillement (G. K. Chesterton)
Revenir en haut
Hori
Administrateur


Inscrit le: 21 Aoû 2009
Messages: 1 827

MessagePosté le: 19/10/2016 19:54:49    Sujet du message: Quel cirque ! Répondre en citant

J'ai bien aimé la construction du texte, très tobermoriesque, c'est-à-dire maîtrisée, avec une dégringolade mesurée : chevaux, bovins, lévriers, éléphant. Une sorte de Perrette et le pot au lait inversé...

Mais la chute finale ne change ne fait que suivre cette dégringolade sans vraiment en changer la nature. Il y aurait pu avoir encore une autre étape derrière avec l'annonce de l'indisponibilité de l'éléphant, remplacé par des puces savantes ! La fin avec l'éléphant ne m'a donc pas arraché de cris de surprise.

Par contre, c'est sans doute le texte qui respecte le mieux le sujet...
Revenir en haut
tobermory
Administrateur


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 6 928

MessagePosté le: 19/10/2016 20:53:56    Sujet du message: Quel cirque ! Répondre en citant

Pour moi, il y avait une différence de nature : la première difficulté vient d’une soustraction, celle de la fin, d’une addition. Mais c’est surtout que je n’ai pas résisté à transposer une anecdote d’un film de Roger Corman, producteur et réalisateur des années 50/60, champion de la série B et Z à tournage ultra rapide et ultra économique, essentiellement des films de SF et d’horreur ( Son œuvre culte, « La petite boutique des horreurs » tournée en 48 heures non stop.)

En 1962 , il vient de boucler « Le corbeau », d’après le le poème d’Edgar Poe et pour réutiliser le décor, il demande à son scénariste d’écrire « quelque chose avec un château ». Ce sera « the Terror » (titres français « L’halluciné » ou le château de la terreur ») avec la star de l’épouvante d’avant guerre Boris karloff ( et le jeune Jack Nicholson). Le tournage est déjà bien avancé quand Corman dit au scénariste « il nous reste un cheval blanc d’un film qu’on vient de terminer, tâche de le caser dans « The terror ». Résultat à un moment du film, il faut absolument célébrer, je ne me souviens plus dans quel but, une sorte de messe noire dont un des éléments essentiels est un cheval blanc. Au final, on assiste à une scène gratinée dans une chapelle, avec un cheval blanc vautré devant l’autel…
_________________
Le monde ne mourra jamais par manque de merveilles mais uniquement par manque d’émerveillement (G. K. Chesterton)
Revenir en haut
Hori
Administrateur


Inscrit le: 21 Aoû 2009
Messages: 1 827

MessagePosté le: 19/10/2016 20:58:08    Sujet du message: Quel cirque ! Répondre en citant

Excellente anecdote qui ferait une non moins excellente nouvelle !
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 09/12/2016 16:23:59    Sujet du message: Quel cirque !

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Jeux de plumes -> Archives -> Archives 2016 -> Jeu 235 - le scénario au budget tronqué -> Critiques constructives Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com