A vos plumes ! Index du ForumA vos plumes !
Forum littéraire, qu'on se le dise !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

le chef d'oeuvre

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Jeux de plumes -> Archives -> Archives 2016 -> Jeu 235 - le scénario au budget tronqué -> Critiques constructives
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
jeeves
Plume de Phoenix


Inscrit le: 30 Aoû 2012
Messages: 1 372

MessagePosté le: 19/10/2016 19:53:46    Sujet du message: le chef d'oeuvre Répondre en citant

Le chef d’œuvre

Le banquier s’était montré réticent devant le projet de Karl.
Le jeune homme avait pourtant travaillé dessus depuis plus de trois ans. Il avait tout d’abord noté ses idées puis rédigé la pièce. Enorme travail d’imagination, d’écriture et de correction. Il avait ensuite découpé la pièce en plans, composé chaque décor, pensé et dessiné chaque costume. Il avait voulu contacter certains acteurs connus dont les agents n’avaient même pas daigné répondre et avait écumé les centres d’arts dramatiques pour recruter. Une école d’architecture s’occuperait des affiches. Le studio qu’il avait réservé louait également le matériel et le technicien du son. Lui-même se chargerait de la caméra. Bien que film à petit budget, tout cela avait un coût qui dépassait largement les économies de Karl.

Il s’était tourné vers son banquier, persuadé que celui-ci serait enthousiasmé par ce projet grandiose. Il vanta le côté révélation artistique et insista sur l’impact éducatif de la pièce…Sans rencontrer l’émerveillement qu’il pensait susciter chez son interlocuteur. Celui-ci se contenta de promettre qu’il lirait attentivement le dossier et donnerait sa réponse plus tard.
Le dit-plus tard- se faisant attendre, Karl envoya une bonne trentaine de messages et de coups de fil avant d’obtenir une réponse définitive : Pas de prêt pour son futur chef d’œuvre.
Ce coup de frein à son envolée artistique fit chuter son moral de façon vertigineuse et dans un accès de désespoir il menaça de détruire le travail de tant d’années !
Mais son assistant ne l’entendait pas de cette oreille. Léo, fraîchement sorti d’une école d’animation 3D, avait hâte de mettre en application tout ce qu’il avait appris !
« Quoi ! Tu ne vas tout de même pas laisser tomber ! Donne-moi carte blanche et je m’occupe de tout. Je trouve le financement, le lieu, les acteurs et tout le reste. »

Tandis que Karl partait soigner son moral au fin fond de la campagne française, Léo déploya une énergie époustouflante pour mener à bien le projet de son patron. Remuant ciel et terre, ou plutôt collectivités locales, commerces et entreprises, il déchanta assez vite mais refusa de baisser les bras.
La seule subvention fut celle de la Mairie dans le cadre des activités de la MJC. Le seul lieu trouvé fut le vieux théâtre de l’ancienne école des filles, tenue il y a un ou deux siècles par les Petites Sœurs de la Sainte Miséricorde!
Cinq mètres carrés de planches mal jointes. Un rideau autrefois rouge, passablement mité et actionné par des cordons torsadés qui se rompaient dès que l’on essayait de les ouvrir. Pas de loges. Les acteurs étaient priés de se changer et d’entreposer leurs accessoires dans le couloir. Soixante-quinze chaises paillées mais surtout dépaillées, secondées par six bancs de sacristie, attendaient d’hypothétiques spectateurs. Une rampe d’éclairage de trois spots dont un seul fonctionnait, était fixée devant le trou du souffleur lequel contenait quelque rats desséchés et beaucoup poussière.

Karl, seul chez lui, hésitait à s’enfermer définitivement dans un monastère, s’engager dans l’armée de terre ou sauter du dixième étage lorsqu’un message s’annonça sur son téléphone. C’était Léo : « C’est bon, on a joué devant une salle comble. Il y avait ceux de la maison de retraite et les classes primaires. J’avais posé une corbeille à la sortie et on a eu soixante-cinq euros ! J’ai tout filmé avec mon smartphone et je l’ai posté sur YouTube. T’es content ? »
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 19/10/2016 19:53:46    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Jeux de plumes -> Archives -> Archives 2016 -> Jeu 235 - le scénario au budget tronqué -> Critiques constructives Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com