A vos plumes ! Index du ForumA vos plumes !
Forum littéraire, qu'on se le dise !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

L'amant japonais d'Isabel Allende

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Plumes parlantes -> En ce moment, vous lisez quoi ?
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Athanore
Plume de Kinor


Inscrit le: 28 Avr 2016
Messages: 130

MessagePosté le: 28/10/2016 09:27:30    Sujet du message: L'amant japonais d'Isabel Allende Répondre en citant

Je me suis beaucoup intéressée au Chili ces dernières années. Je me suis même demandée si cela ne valait pas le coup de s'expatrier dans cette contrée. C'est au cours que ces recherches que j'ai découvert Isabel Allende grâce à son roman, La Maison aux Esprits. Dans ce roman, on parcoure l'histoire d'un pays qui ressemble beaucoup au Chili sans que ce dernier soit cité. En suivant le destin d'une famille tous les événements du XXème siècle, dictature militaire comprise, sont décrits. Bref, c'est un roman dur, sans concession, que n'atténue pas la licence merveilleuse que s'octroie l'auteur. Les cheveux verts de Rosa, les esprits avec lesquels converse Clara humanisent cependant un rapport au monde fondé sur l'adversité.
J'ai donc aimé ce livre, même si la lecture s'est révélée éprouvante. En revanche, je n'ai jamais vu le film qui en a été tiré. Parmi vous, quelqu'un l'a-t-il lu ? Est-il à la hauteur du roman ?

Dernièrement, Isabel Allende a écrit L'Amant Japonais. On retrouve l'histoire du XXème siècle, la babarie des camps de concentration destinés aux Japonais résidants aux Etats-Unis, le rôle d'internet dans l'explosion des réseaux pédophiles. Pourtant, ce roman est emprunt d'une grande tendresse. Les épreuves sont surmontées, une à une. Les personnages trouvent du réconfort. Pas de naïveté, pas de complaisance exagérée, juste une pause bien méritée dans l'adversité, une respiration salvatrice pour les personnages, comme pour le lecteur.
C'est agréable parfois de retrouver au détours de pages de romans un peu de tendresse. Est-ce une faiblesse de ma part ?
_________________
Athanore, lectrice éclectique
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 28/10/2016 09:27:30    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
danielle
Plume de Simurgh


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 4 475

MessagePosté le: 29/10/2016 17:02:31    Sujet du message: L'amant japonais d'Isabel Allende Répondre en citant

Pourquoi serait-ce une faiblesse ? Chacun sa sensibilité :je n'ai pas lu ce livre, mais compte tenu de ce que tu en dis, ce doit être une vraie bouffée d'oxygène que de découvrir ça et là des passages plus tendres. Rassure-toi, je lis beaucoup de romans noirs et c'est toujours agréable pour moi d'esquisser un sourire au détour d'une page. Cela fait-il partie des intentions de l'auteur? Je ne saurais dire.
_________________
"Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites." J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Dirini
Plume de Garuda


Inscrit le: 17 Sep 2016
Messages: 262

MessagePosté le: 30/10/2016 07:32:10    Sujet du message: L'amant japonais d'Isabel Allende Répondre en citant

Ta critique donne très envie de découvrir cet auteur ! Et ce roman est très bien noté sur senscritique.com. Je le lirai prochainement pour partager mon avis avec toi Smile
Revenir en haut
Athanore
Plume de Kinor


Inscrit le: 28 Avr 2016
Messages: 130

MessagePosté le: 01/11/2016 16:24:57    Sujet du message: L'amant japonais d'Isabel Allende Répondre en citant

@Danielle : une "faiblesse", peut-être ce mot est un peu fort. Il évoque ce besoin que j'éprouve de me rassurer, de ne pas voir le monde comme seulement hostile. Reconnaître de la bienveillance chez des personnages de roman devient un plaisir. J'insiste sur le fait que ce roman, bien que tendre, n'est pas naïf. Des parcours personnels difficiles se croisent, mais le récit intervient lors de trêves dont l'existence les gratifie et nous avec !

@Dirini : tu ne perdras pas ton temps !
_________________
Athanore, lectrice éclectique
Revenir en haut
En'Kaï
Plume de Garuda


Inscrit le: 02 Juil 2016
Messages: 299

MessagePosté le: 05/11/2016 19:37:15    Sujet du message: L'amant japonais d'Isabel Allende Répondre en citant

ah, voilà pourquoi, au détour d'un rayon à la médiathèque ce matin, le nom d'un auteur me disait quelque chose. C'est ce sujet. Je ne sais plus le titre du livre, mais c'est une femme qui veille sa fille dans le coma, et lui raconte l'histoire de la famille et du pays. Je ne l'ai pas pris encore, mais du coup, ça donne encore plus envie.
Revenir en haut
Athanore
Plume de Kinor


Inscrit le: 28 Avr 2016
Messages: 130

MessagePosté le: 12/11/2016 12:20:09    Sujet du message: L'amant japonais d'Isabel Allende Répondre en citant

@En'Kaï à ma connaissance, il n'y a pas de fille dans le coma... tu dois confondre peut-être avec une autre oeuvre d'Isabel Allende que je n'ai pas lue. C'est possible. Je pense qu'avec cet auteur la seule chose que tu risques c'est de passer un bon moment.
_________________
Athanore, lectrice éclectique
Revenir en haut
Dirini
Plume de Garuda


Inscrit le: 17 Sep 2016
Messages: 262

MessagePosté le: 13/04/2018 17:56:30    Sujet du message: L'amant japonais d'Isabel Allende Répondre en citant

Alors j'ai fini par lire "La maison aux esprits" d'Isabel Allende que j'ai termine avec avidité hier soir. Malheureusement si les deux cent dernières pages m'ont emballé j'ai eu beaucoup de mal à progresser durant les trois cent premières...


On découvre a s'y méprendre le Chili d'où est originaire l'auteure avec des références comme à Pablo Neruda ("Le Poète") très attrayante. Et ce d'autant plus que l'intrigue se déroule sur fond politique et avec une analyse qui me semble tres pertinente de la part d'Allende (Sur la montée du fascisme). Cependant (et sans citer le passage que j'avais pris en note mais dont je vous fais grâce) on voit que l'auteure cherche a justifier le point de départ de son oeuvre qui est l'arrivée au port de Barrabas. Mais décidément les trois cent premières page sont inutiles a bien des égard ou auraient mérité d'être raccourcis... le seul intérêt de ces pages et l'apparition de Miguel dont finalement on nourrit très peu la psychologie je trouve et dont on bâcle paradoxalement l'ascension au pouvoir a la fin... Sans parler de la pléthore de personnage dont on voit peut l'intérêt au final : Jusqu'à Clara elle-même. En outre je n'ai pas saisit l'intérêt d'insérer du spiritisme dans cette histoire. Apres bien sur c'est selon l'inspiration de l'auteure mais voila j'ai trouvé et ça n'engage que moi, qu'il manquait un fil directeur a cette histoire.


Mais les dernières pages m'on vraiment emballé. C'est ce que je disait à Danielle sur ce forum a propos de Quatre-vingt treize de Victor Hugo la fin est magistral et mérite qu'on prenne le temps de lire l'intégralité de l'oeuvre. Il en va de même pour cet ouvrage. Enfin cela me conforte dans mon principe de toujours finir un livre que je commence.


Ps : Quant au style, difficile de juger en dehors de la langue maternelle de l'oeuvre mais si le livre est tres riche d'un point de vu du vocabulaire, le style est plat et neutre... Je n'irai pas jusqu'a dire insipide mais moi qui attache beaucoup d'importance au style j'ai là aussi été déçu.


Mais je lirai d'autre Allende je pense dont celui dont tu parlais de prime abord Athanore Smile
Revenir en haut
Athanore
Plume de Kinor


Inscrit le: 28 Avr 2016
Messages: 130

MessagePosté le: 25/04/2018 07:16:06    Sujet du message: L'amant japonais d'Isabel Allende Répondre en citant

Je n'ai pas le même principe que toi ; si un livre me tombe des mains au bout de 50 pages je ne le termine pas. Avant, je me sentais obligée vis à vis de l'auteur ou de l'oeuvre, c'est confus. Puis, j'ai décidé de ne plus perdre de temps. On ne peut pas plaire à tout le monde. Cela ne m'a pas empêchée de finir la Maison aux Esprits et Quatre Vingt treize.

Pour Quatre Vingt Treize, je comprends que le début puisse être difficile, même laborieux. Tandis que pour la Maison aux Esprits, je l'ai lu d'une traite bien que je ne sache toujours pas quoi faire des éléments de spiritisme ou plus largement fantastiques. J'ai eu l'impression qu'il fallait les relier à un imaginaire chilien que je ne maîtrise pas. Cela m'a permis _ lâchement _ d'évacuer le problème !
_________________
Athanore, lectrice éclectique
Revenir en haut
Dirini
Plume de Garuda


Inscrit le: 17 Sep 2016
Messages: 262

MessagePosté le: 25/04/2018 19:58:52    Sujet du message: L'amant japonais d'Isabel Allende Répondre en citant

Je ne trouve pas ça lâche bien au contraire. C'est un positionnement très intelligent ! je regrette de pas avoir eu cette ouverture d'esprit...
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 20/05/2018 22:06:18    Sujet du message: L'amant japonais d'Isabel Allende

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Plumes parlantes -> En ce moment, vous lisez quoi ? Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com