A vos plumes ! Index du ForumA vos plumes !
Forum littéraire, qu'on se le dise !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Bonne fortune

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Jeux de plumes -> Archives -> Archives 2016 -> Jeu 236 le jeu de l'âne nocturne -> Critiques constructives
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Dulcie
Plume de Kookaburra


Inscrit le: 17 Nov 2008
Messages: 761

MessagePosté le: 31/10/2016 11:52:44    Sujet du message: Bonne fortune Répondre en citant

Tout cela commençait à lui paraître vraiment de la folie. Suivre un âne ! La nuit ! Revenant à la raison, il se félicita pourtant de l’avoir croisé sur son chemin. Mais quelle idée avait-il eu de participer à la chasse du Roi en forêt de Vincennes ?! Lui qui était piètre cavalier n’avait pu suivre le rythme effréné de l’hallali et son cheval, plutôt son haridelle, avait profité de la première occasion pour faire un écart et l’envoyer à terre. En chutant sa tête avait rencontré une belle souche qui l’avait tout estourbi. Quand il avait repris connaissance, l’obscurité l’entourait sous un ciel sans étoiles. Il souffrait de mal de tête mais d’aucune autre blessure. Il se leva et se tourna successivement vers les quatre points cardinaux sans savoir lequel choisir. Où pouvait se trouver Paris et comment l’atteindre dans cette galère ? Sans conviction il commença à marcher, trébuchant sans cesse. D’arbre en arbre il atteignit ce qui lui apparut comme une allée forestière. Plus sûr de lui, il accéléra l’allure. Soudain il distingua une forme mouvante et la peur le fit s’arrêter tout net. Puis la chose poussa un braiment que l’homme choisit de prendre pour un salut. C’était un âne ! Son aventure était déjà fort peu commune pour qu’il s’étonne de trouver cet animal en cet endroit. Comme l’équidé avançait tranquillement vers un lieu apparemment connu de lui, il décida de cheminer à ses côtés. Et c’est ainsi qu’au point du jour ils arrivèrent dans une clairière. Là se dressait une chaumière et de drôles d’entassements de bois fumants. Un homme très grand et imposant sortit et s’avança vers lui :
- Bonjour l’ami ! Je suis Gaspard Vasseur, le charbonnier. Vous êtes perdu ? Où est votre cheval ? Oh ! mais vous êtes blessé à la tête. Venez, je vais vous soigner. 
- Bonjour, je m’appelle Pierre… peu importe mon nom. Vous me sauvez, enfin votre âne m’a sauvé la vie. 
- C’est un vilain fugueur mais il est vaillant et brave. Il finit toujours par revenir et je me refuse à le punir. Allez vite, dans ton enclos !
Il le poussa vers le côté de la maison où se trouvaient cinq de ses congénères. Il revint aussitôt et ils entrèrent dans l’humble demeure. Il vivait seul et ni l’ordre ni la propreté n’étaient de mise. Mais à cet instant cela importait peu à Pierre. Gaspard lui servit un bol de soupe et banda son front meurtri. Le brave homme écouta le récit de sa mésaventure et proposa de le conduire à Paris où il devait se rendre pour livrer son charbon de bois à quelques forgerons et dans de riches demeures. Après s’être sustenté et bien réchauffé, Pierre proposa de l’aider à préparer les ânes. C’était le moins qu’il pouvait faire. En contournant l’enclos il aperçut un jardin :
- Que vois-je, sont-ce des rosiers ?
- Oui, c’est ma passion, ma parenthèse enchantée. Mon métier est rude, ma vie solitaire. Elles sont mes douces amies.
Pierre s’approcha des arbustes portant fièrement des corolles aux tons pastel et à la délicate fragrance. Puis, fermant les yeux il commença à déclamer :
- Mignonne, allons voir si la rose… Pardon, je dois vous dire que je suis poète et que tant de beauté en ce lieu perdu m’inspire. Elles sont magnifiques ! Comment faites-vous ?
- Je les nourris de mon amour et plus prosaïquement de la litière mêlée au crottin de mes bêtes. Cela doit sans doute vous choquer que celle qui est pour moi la reine des fleurs tire sa grâce d’une vile pitance.
- J’en suis fort marri.
- Que voulez-vous, c'est sur le fumier que poussent les plus belles roses !
_________________
C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son que beaucoup de personnes paraissent brillantes avant d'avoir l'air con...
Gaston Bachelard
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 31/10/2016 11:52:44    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Dulcie
Plume de Kookaburra


Inscrit le: 17 Nov 2008
Messages: 761

MessagePosté le: 31/10/2016 11:56:59    Sujet du message: Bonne fortune Répondre en citant

@ Chouc : Son aventure était déjà fort peu commune pour qu’il s’étonnât de trouver cet animal en cet endroit.  Wink
Où manque-t-il une virgule ?
Sinon,  peut-être était-ce une facilité que de prendre la dernière phase au sens premier mais j'ai préféré cela à un égarement dans le sens ou à des circonvolutions peu crédibles.
_________________
C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son que beaucoup de personnes paraissent brillantes avant d'avoir l'air con...
Gaston Bachelard
Revenir en haut
tobermory
Administrateur


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 6 923

MessagePosté le: 13/11/2016 11:01:22    Sujet du message: Bonne fortune Répondre en citant

Un texte agréable à lire, bien écrit et bien mené et qui nous propose une histoire dans un contexte historique crédible. La révélation finale sur le personnage constitue une excellente chute. Quelques indices au fil du texte auraient peut-être été souhaitables.

Une phrase m’a laissé perplexe :
Son aventure était déjà fort peu commune pour qu’il s’étonne... J’aurais plutôt écrit trop peu commune ... pour...
_________________
Le monde ne mourra jamais par manque de merveilles mais uniquement par manque d’émerveillement (G. K. Chesterton)
Revenir en haut
Dulcie
Plume de Kookaburra


Inscrit le: 17 Nov 2008
Messages: 761

MessagePosté le: 13/11/2016 15:59:35    Sujet du message: Bonne fortune Répondre en citant

Merci Tober  Smile  De plus ce texte t'a été attribué dans le KKKK et j'aime beaucoup être prise pour toi  Mr. Green


Fort peu: je l'emploie dans le sens de "vraiment pas très..."
Stendhal l'emploie ainsi dans cette phrase :
"Nous avouerons que notre héros était fort peu héros en ce moment" (La Chartreuse de Parme)
_________________
C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son que beaucoup de personnes paraissent brillantes avant d'avoir l'air con...
Gaston Bachelard
Revenir en haut
danielle
Plume de Simurgh


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 3 814

MessagePosté le: 13/11/2016 17:04:51    Sujet du message: Bonne fortune Répondre en citant

J'ai apprécié ce texte qui nous propose une histoire très sympathique dans un style d'une grande fluidité et bien adapté au contexte historique.
J e trouve aussi que la phrase de chute est fort bien amenée !
_________________
"Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites." J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Dulcie
Plume de Kookaburra


Inscrit le: 17 Nov 2008
Messages: 761

MessagePosté le: 13/11/2016 17:08:49    Sujet du message: Bonne fortune Répondre en citant

Merci Danielle Smile
_________________
C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son que beaucoup de personnes paraissent brillantes avant d'avoir l'air con...
Gaston Bachelard
Revenir en haut
tobermory
Administrateur


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 6 923

MessagePosté le: 13/11/2016 18:20:56    Sujet du message: Bonne fortune Répondre en citant

Dulcie : aucun problème pour l’expression fort peu en elle-même ; je l’utilise d’ailleurs souvent. Ce sur qui je tiquais, c’est la construction fort peu… pour. A l’oreille, trop peu …. pour me semble plus adéquat.
_________________
Le monde ne mourra jamais par manque de merveilles mais uniquement par manque d’émerveillement (G. K. Chesterton)
Revenir en haut
Dulcie
Plume de Kookaburra


Inscrit le: 17 Nov 2008
Messages: 761

MessagePosté le: 13/11/2016 18:48:31    Sujet du message: Bonne fortune Répondre en citant

Ok j'ai compris ! Oui tu as raison  Wink


Sinon pour les indices tu as aussi raison. J'en ai mis juste un tout petit : Pierre... de Ronsard  Smile
_________________
C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son que beaucoup de personnes paraissent brillantes avant d'avoir l'air con...
Gaston Bachelard
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 04/12/2016 19:23:30    Sujet du message: Bonne fortune

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Jeux de plumes -> Archives -> Archives 2016 -> Jeu 236 le jeu de l'âne nocturne -> Critiques constructives Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com