A vos plumes ! Index du ForumA vos plumes !
Forum littéraire, qu'on se le dise !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Flash-back en Tchétchénie

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Jeux de plumes -> Archives -> Archives 2016 -> Jeu 236 le jeu de l'âne nocturne -> Critiques constructives
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Sachka
Plume de Griffon


Inscrit le: 09 Déc 2007
Messages: 1 806

MessagePosté le: 01/11/2016 14:58:23    Sujet du message: Flash-back en Tchétchénie Répondre en citant

Flash-back en Tchétchénie

Tout cela commençait à lui paraître vraiment de la folie. Suivre un âne ! La nuit !

Alors Youri fit demi-tour. Il salua d'un geste évasif le bourricot qui, de toute façon, allait bientôt exploser au contact d'une mine de type antipersonnel. Tournant les talons, il commença à réfléchir. Peut-être pour la première fois de sa vie de cette manière. La lune s'était voilée de nuages égrégores et Youri se sentit extrêmement troublé. Il se rendit compte qu'il n'était plus du tout sûr de ce qu'il devait faire mais pourtant il voulait essayer de comprendre. Voyant l'animal s'obstiner à continuer sa route de son côté, il s'arrêta une ou deux minutes, l'observant s'éloigner. Il songea, curieusement, à quoi pouvait bien rêver cette bestiole. Et aussi à quel genre de gars il était en réalité, lui, Youri.

Etait-il grave de tourner le dos à l'âne et, par là, repousser à plus tard les retrouvailles avec sa femme et ses enfants, de l'autre côté du no man's land ? D'où venait-il, au fond ? Quel était le sens de son histoire ? Pourquoi avait-il pris telle ou telle direction depuis une dizaine d'années ? Par quels chemins, pour quelles raisons, s'était-il engagé à sauver des victimes de guerres aussi aberrantes qu'inévitables ? Quels étaient les souvenirs les plus importants, si toutefois il y en avait ? Est-ce qu'en renonçant à traverser jusqu'au bout ce champ miné, il était un lâche ou, au contraire, un téméraire ? Et laisser l'âne à son destin faisait-il de lui quelqu'un de bon ou de mauvais ?

Mais surtout, surtout, Youri se demanda ce qu'il aimait vraiment. Ou pas du tout. Dans cette putain de vie qui flirtait sans arrêt avec la mort.
Alors qu'il rebroussait chemin, suivant scrupuleusement sur la pointe des pieds les empreintes marquées par les sabots de l'âne, discrètement, il faisait un retour en arrière beaucoup plus grand qu'il n'aurait pu l'imaginer.

Après quelques mètres bizarrement parcourus, Youri leva les yeux vers les étoiles. Là-haut, il revit la datcha de son enfance. Sa grand-mère qui préparait des pâtisseries, pleines de crème et beaucoup trop sucrées. Sa sœur riant aux éclats car elle avait réussi à chaparder quelques roubles à la mégère du komsomol local. Les lettres de son père truffées de mensonges, parce qu'il faisait semblant de se déclarer si heureux là-bas. Tout là-bas. Sa première amoureuse qui, à 14 ans, avait annoncé qu'elle irait bientôt en Ukraine, puis en Turquie. Et sa mère ? Elle, on n'avait jamais su ce qu'elle avait dans la caboche. Jamais. Elle avait juste disparu, comme ça, sans crier gare, sous un train express.

Et puis Youri se rendit compte que, perdu dans ses pensées, il ne faisait plus tellement attention au chemin tracé par l'âne. En fait, il en avait même complètement dévié. Il se trouvait à présent au beau milieu d'herbes hautes, de fleurs et, bien sûr, de mines probablement planquées partout sous cette végétation magnifique. Il stoppa net. Sous l'éclairage d'un rayon lunaire, un mouton venait de surgir avec, juché sur son dos, un petit garçon qui déclara :

- Que voulez-vous, c'est sur le fumier que poussent les plus belles roses !
_________________
Into the woods, we must go.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 01/11/2016 14:58:23    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Lunatik
Plume de Griffon


Inscrit le: 16 Nov 2008
Messages: 2 309

MessagePosté le: 07/11/2016 22:31:18    Sujet du message: Flash-back en Tchétchénie Répondre en citant

Félicitations pour ce gage rondement mené.

Je déteste cordialement les sujets qui imposent une phrase de fin. Je trouve que ça fout tout en l'air, puisqu'on sait de quelle façon l'histoire va se terminer. Je crois que, de tous les jph de ce style (ceux de ce jeu, que je viens de lire, mais aussi les précédents), le tien est le seul dans lequel cette fameuse phrase apporte un éclairage nouveau au texte. Je reste assez baba devant cet exploit.

J'ai beaucoup aimé ce texte, Youri, sa remise en question, la façon dont tu as esquissé le personnage, et planté le décor et la situation, à pas feutrés. Mon seul bémol : le second paragraphe, truffé de points d'interrogation, beaucoup moins subtil que le reste, c'est dommage.

Quant à la fin, si poignante quand on s'aperçoit que Youri est planté au milieu de son champ de mines sans plus aucun repère et qu'il peut sauter d'une seconde à l'autre au prochain de ses pas... Je suis peut être complètement à côté de la plaque, mais moi, c'est le Petit Prince que j'ai vu venir à sa rencontre sur son mouton, parler de sa rose, et cette chute elle m'a serré mon ptit coeur. C'est aussi éthéré, tendre et délicat que la guerre est violente, bruyante et dégueulasse.
_________________
"La douleur des veaux n'intéresse personne : avec un peu de riz, tout s'arrange" B.Fontaine
Tous crocs dehors.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Sachka
Plume de Griffon


Inscrit le: 09 Déc 2007
Messages: 1 806

MessagePosté le: 07/11/2016 23:02:06    Sujet du message: Flash-back en Tchétchénie Répondre en citant

Lunatik a écrit:
Je suis peut être complètement à côté de la plaque, mais moi, c'est le Petit Prince que j'ai vu venir à sa rencontre sur son mouton, parler de sa rose, et cette chute elle m'a serré mon ptit coeur. C'est aussi éthéré, tendre et délicat que la guerre est violente, bruyante et dégueulasse.

Au contraire, tu es complètement au centre de la plaque, Luna, c'est bien ça.
Et merci tout plein pour ton commentaire. Comme quoi, ça valait le coup d'attendre (et d'exécuter ton gage, pur produit de mauvaise foi.) Mr. Green Je suis d'accord avec toi concernant ton bémol; j'ai un peu merdouillé et, une fois n'est pas coutume me concernant, j'aurais voulu un peu plus d'espace.
_________________
Into the woods, we must go.
Revenir en haut
Donaco
Plume de Griffon


Inscrit le: 22 Oct 2015
Messages: 1 587

MessagePosté le: 08/11/2016 17:52:04    Sujet du message: Flash-back en Tchétchénie Répondre en citant

Moi, l'âne, je m'en fous dans la consigne. Le seul intérêt est de mentionner qu'il puisse sauter sur une mine: l'image amène un compassion inattendue qui curieusement détourne l'attention qu'on porte sur le protagoniste.
J'ai apprécié le contraste entre l'âpreté de ce paysage du no man's land et la douceur des souvenirs d'enfance. Les consonances russes ajoutent du crédit au récit en plus du dépaysement assuré. Le petit garçon sur le mouton est une belle chute dans tout ce merdier. On passe d'un paysage dévasté à un environnement mental protégé par la mémoire. C'est un procédé astucieux et plein d'émotion surtout.


Dernière édition par Donaco le 08/11/2016 19:38:34; édité 1 fois
Revenir en haut
tobermory
Administrateur


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 6 926

MessagePosté le: 08/11/2016 18:28:19    Sujet du message: Flash-back en Tchétchénie Répondre en citant

J’ai été sensible à l’atmosphère de désolation de ce texte, mais il m’est resté assez largement hermétique. Je ne suis pas sûr d’avoir compris pourquoi Youri suit l’âne (pour faire office de fusible en cas de mine ?) et après les explications ci-dessus, je suis sûr que je n’avais pas compris la fin. Et là j’ai honte parce qu’il n’y avait pas besoin d’être très fort en maths pour résoudre l’équation mouton + Roses + garçonnet, qui faisait pourtant une très belle fin.
_________________
Le monde ne mourra jamais par manque de merveilles mais uniquement par manque d’émerveillement (G. K. Chesterton)
Revenir en haut
danielle
Plume de Simurgh


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 3 820

MessagePosté le: 08/11/2016 19:03:56    Sujet du message: Flash-back en Tchétchénie Répondre en citant

J'ai apprécié ce texte mais c'est la chute qui m'a déstabilisée: j'ai pensé immédiatement au Petit Prince en me disant: "mais qu'est-ce que ça vient faire là ? Aucun rapport avec l'histoire."
_________________
"Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites." J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
En'Kaï
Plume de Benu


Inscrit le: 02 Juil 2016
Messages: 167

MessagePosté le: 08/11/2016 21:19:46    Sujet du message: Flash-back en Tchétchénie Répondre en citant

Un texte que j'ai aimé pour son personnage torturé qui prend conscience de quelque chose, et dans le même temps lâche le fil qui peut le relier à la vie (l'âne qui évite les mines). Comme si, prit d'une illumination: "mais qu'est-ce que je fais là?" il lui faut faire demi-tour immédiatement pour ne plus se compromettre dans cette guerre qui ne lui convient plus. Et cependant, c'est en y renonçant et vagabondant pour le coup selon lui, qu'il prend apparemment d'autant plus de risques. Mais il les a aussi évité ces mines, pendant ses réflexions. J'y ai trouvé une allégorie: quand on ne réfléchit pas trop au danger, qu'on laisse faire son instinct, que l'on fait ce que l'on a à faire, peut-être qu'on évite plus facilement certaines embuches.

D'où l'apparition du Petit Prince.
Revenir en haut
Sachka
Plume de Griffon


Inscrit le: 09 Déc 2007
Messages: 1 806

MessagePosté le: 08/11/2016 22:27:58    Sujet du message: Flash-back en Tchétchénie Répondre en citant

tobermory a écrit:
Je ne suis pas sûr d’avoir compris pourquoi Youri suit l’âne (pour faire office de fusible en cas de mine ?)

Oui Tober, c'est une pratique malheureusement assez courante (source fiable : Rodge, professionnel dans l'humanitaire "sur le terrain" selon le jargon, et je pourrai t'en dire davantage en mp si tu veux concernant son expérience).
En fait, les mines antipersonnel sont dispersées n'importe où, et souvent elles se déplacent à cause du vent, de la pluie, enfin à cause de tous les éléments météo-géologiques qui surviennent. Donc, même si on a pu en repérer quelques unes, c'est toujours très aléatoire. Le fait d'envoyer des animaux au carton n'est pas glorieux mais c'est la seule possibilité qui reste au final, en particulier dans un no man's land. Ils le font souvent, et les suivent pas à pas à une certaine distance.

Concernant le Petit Prince, pour répondre à Danielle : il n'y a évidemment pas de rapport rationnel avec les faits concrets que je décris. Lunatik, En'Kaï, Donaco ont perçu ce que j'ai essayé de placer.
Et même si cette chute m'est venue très simplement à l'esprit sur le coup, je ne suis pas sûre de bien pouvoir l'expliquer par A + B, pour la bonne raison que Youri à cet instant précis est perdu, littéralement dans tous les sens du terme. Cette "apparition" n'est bien sûr qu'un trait fulgurant dans son imaginaire, un flash, une hallucination en quelque sorte, de celui qui est au bord d'exploser. Il est déjà dans ses souvenirs et sans doute que dans tout ce bazar, un recours ne tient plus qu'à des images encore innocentes, de l'enfance.

En tout cas, je vous remercie beaucoup pour vos retours qui me font très plaisir.
_________________
Into the woods, we must go.
Revenir en haut
Lunatik
Plume de Griffon


Inscrit le: 16 Nov 2008
Messages: 2 309

MessagePosté le: 09/11/2016 09:43:21    Sujet du message: Flash-back en Tchétchénie Répondre en citant

Parlant de mines, et d'humanitaire, un film dément : A perfect day.
Intelligent, caustique, noir. Et drôle. Mon coup de coeur de l'année.



_________________
"La douleur des veaux n'intéresse personne : avec un peu de riz, tout s'arrange" B.Fontaine
Tous crocs dehors.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Sachka
Plume de Griffon


Inscrit le: 09 Déc 2007
Messages: 1 806

MessagePosté le: 09/11/2016 09:53:35    Sujet du message: Flash-back en Tchétchénie Répondre en citant

Excellent film effectivement - en écartant toutes les précautions d'usage que les pros du métier ne manquent jamais d'apporter; normal, de leur part, de toute façon chez eux le sujet est à fleur de peau et explosif (sans mauvais jeu de mots)
_________________
Into the woods, we must go.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 07/12/2016 13:24:54    Sujet du message: Flash-back en Tchétchénie

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Jeux de plumes -> Archives -> Archives 2016 -> Jeu 236 le jeu de l'âne nocturne -> Critiques constructives Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com