A vos plumes ! Index du ForumA vos plumes !
Forum littéraire, qu'on se le dise !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Musée de la mine

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Jeux de plumes -> Archives -> Archives 2016 -> Jeu 236 le jeu de l'âne nocturne -> Critiques constructives
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
danielle
Plume de Simurgh


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 3 820

MessagePosté le: 01/11/2016 18:53:45    Sujet du message: Musée de la mine Répondre en citant

Suivant les recommandations d'Orcus, j'avais essayé d'aérer plus mon texte ! Effort peu concluant ...



Tout cela commençait à lui paraître vraiment de la folie. Suivre un âne ! La nuit ! Et sous terre en plus ! Françoise enrageait. Cette nuit des musées, c’est avec son fils qu’elle devait y participer. Non seulement il décommandait au dernier moment, (un collègue à remplacer aux urgences), mais il avait le culot de lui affecter comme chaperon son beau-père, un farfelu qu’elle ne pouvait pas voir en peinture. « P. t’attendra gare Terrasse. T’accompagnera musée mine. Connaît comme sa poche. » Elle lui en voulait pour ce SMS reçu dans le TER. Elle aurait préféré être prévenue plus tôt et annuler la sortie.
En apercevant le fameux Pierre sur le quai, elle avait retenu un mouvement de recul : feutre vert, veste écossaise et pantalon de velours caca d’oie, style british, hélas d’un goût douteux. Elle avait cru mourir de honte lorsqu’il s’était incliné pour un baisemain en susurrant : « Quel plaisir ma chère Framboise ! How are you ? »
Faisant contre mauvaise fortune bon cœur, elle l’avait suivi jusqu’à sa voiture. Feu rouge grillé, ligne blanche franchie, vitesse limite dépassée et des « Hop la ! Pas vu pas pris ! Pas d’affolement, chère Cerise, pardon Framboise ! » ponctués d’éclats de rires : le trajet jusqu’au musée avait dû faire grimper sa tension à 22 !
Ils étaient maintenant dans la file qui suivait le guide. Elle bénit la semi-obscurité qui baignait les lieux et camouflait en partie la tenue excentrique de Pierre. Au passage dans la Salle des pendus, elle s’attendit à une réflexion salace, qui ne vint pas. Dans l’ascenseur qui les emmenait à 70 mètres sous terre, Pierre se montra étrangement calme et raisonnable. Il aida Françoise à régler la courroie de son casque de protection qui persistait à osciller vers la gauche. Puis il suivit la visite à ses côtés, sans une plaisanterie, au contraire complétant par des commentaires ou des anecdotes les explications parfois sommaires du jeune guide.
Elle apprit ainsi que les douches étaient réglées sur une température minimum pour éviter que les mineurs ne s’attardent. Quand on leur précisa la différence entre haveur, boiseur, piqueur, Pierre fut le premier à répondre à l’invitation du guide à soulever le marteau piqueur. Il lui prit la main et à deux, ils s’efforcèrent en vain de relever le défi. Elle se surprit à partager un rire avec lui. Le sort des chevaux l’émut, surtout lorsque Pierre lui souffla que les pauvres bêtes ne remontaient à la surface que pour finir leurs jours en boucherie. Quant aux sept à huit litres de rouge consommés chaque jour par les mineurs, il signala qu’il s’agissait d’un vin de bas de gamme, et coupé d’eau.
La visite terminée, elle accepta d’aller prendre une boisson chaude avec lui avant qu’il la reconduise chez son fils. Devant une tasse de chocolat, il lui confia que son grand-père avait été mineur et elle l’écouta avec intérêt parler de la vie de ces ouvriers de l’ombre, de l’esprit de solidarité qui régnait entre eux. Son feutre vert et sa veste écossaise ne la gênaient plus du tout.
Comme elle tournait la clé dans la porte de l’immeuble, il murmura : « A bientôt Françoise ! » Elle répondit en écho : «A bientôt Pierre !»
Le lendemain au petit déjeuner, son fils l’apostropha joyeusement :
– Alors, agréable soirée, m’a-t-on dit ? Tu ne m’en veux pas de t’avoir fait faux bon ?
Elle n’allait pas capituler si vite. Mutine et cérémonieuse, elle lança :
– Que voulez-vous, c'est sur le fumier que poussent les plus belles roses !
_________________
"Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites." J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 01/11/2016 18:53:45    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Sachka
Plume de Griffon


Inscrit le: 09 Déc 2007
Messages: 1 806

MessagePosté le: 01/11/2016 23:54:23    Sujet du message: Musée de la mine Répondre en citant

Dans mes votes, même si c'est un texte où il n'y a pas plus d'âne que de beurre en broche. Mais j'ai un faible pour les contre-courants.
Et justement, j'ai beaucoup apprécié cette façon de décrire un renversement de sentiment entre les deux protagonistes. C'est joli, c'est humain, et ça fait du bien dans ce monde de brutes.

Juste un truc Danielle, ce n'est pas la peine de t'encombrer de précisions inutiles comme par exemple au début avec : (un collègue à remplacer aux urgences). On s'en fiche de ça, puisque ça n'apporte rien. Le fils la plante, c'est tout, pas la peine de savoir le pourquoi du comment, surtout pas entre parenthèses.
_________________
Into the woods, we must go.
Revenir en haut
danielle
Plume de Simurgh


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 3 820

MessagePosté le: 02/11/2016 08:22:08    Sujet du message: Musée de la mine Répondre en citant

Très bonne remarque, Sachka, merci. J'y serai attentive.
Allez savoir pourquoi, l'idée de' faire de cet âne un être humain s'est imposée à moi ès la lecture du sujet !
_________________
"Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites." J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
En'Kaï
Plume de Benu


Inscrit le: 02 Juil 2016
Messages: 167

MessagePosté le: 02/11/2016 20:46:11    Sujet du message: Musée de la mine Répondre en citant

Oui, parfois on se demande si c'est nous qui écrivons une histoire, ou si c'est l'histoire (ou un personnage) qui se sert de nous pour exister.
Rapidement: faux bond

et je reviens préciser mon résumé.
J'ai aimé la documentation et les précisions sur les mines; comme sachka, j'aime aussi l'idée du changement de point de vue sur la personne de Pierre, mais j'ai trouvé que cela allait vite au vu du grand écart qu'elle semble faire en une après-midi. elle ne peut pas le voir en peinture et c'est tout juste si une romance ne se met pas en place quelques heures après : murmura. Elle n'a pas eu peur dans la voiture? Il a mieux conduit? " Elle n’allait pas capituler si vite. Mutine et cérémonieuse, me fait l'effet qu'elle ne veut pas le montrer, mais qu'elle a totalement capitulé intérieurement. Je titille peut-être. Sûrement même. C'est à toi de voir.

En tout cas, Françoise passe un moment agréable, apprend juste à le connaitre et donc va au-delà de l'apparence. Et c'est un bien joli message.
Revenir en haut
Donaco
Plume de Griffon


Inscrit le: 22 Oct 2015
Messages: 1 587

MessagePosté le: 03/11/2016 08:34:21    Sujet du message: Musée de la mine Répondre en citant

C'est un bien beau texte. Tout le monde a su apprécié cet écrit documentariste sur l'univers minier et surtout l'évolution de cette relation. On a l'impression de retrouver l'ambiance d'un film à la Ken Loach ! Wink
Je n'ai pas voté parce que j'ai préféré des écrits plus poétiques cette fois-ci ou le génialissime "Houblonnesque" mais j'ai vraiment reconnu la valeur de ton texte, Danielle.
Revenir en haut
Khéops
Plume de Simurgh


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 5 294

MessagePosté le: 03/11/2016 12:00:54    Sujet du message: Musée de la mine Répondre en citant

Comme l'ont dit d'autres, voici un texte bien documenté et très vivant. Il y a de l'humour, c'est fluide et très bien écrit. Mais... oui, il y a un "mais" pour moi, où est l'âne dans cette histoire ??? Ni de "vrai" âne, ni d'imbécile dans ce texte. J'ai eu beau chercher, je n'ai vu que deux personnes (trois avec le fils mais deux qui interagissent) dont un homme un peu excentrique mais très sympathique et cultivé et un début d'histoire d'amour. Donc hors sujet pour moi, malgré toutes les qualités littéraires de ce texte... Dommage !
_________________
http://gcm-ecriture.com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
danielle
Plume de Simurgh


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 3 820

MessagePosté le: 03/11/2016 12:37:52    Sujet du message: Musée de la mine Répondre en citant

C'est la narratrice qui considérait le beau-père de son fils comme un âne, qualificatif qui lui convenait à elle car elle ne pouvait pas l'encadrer. Mais c'est vrai qu'il était plutôt excentrique et pas sot du tout !
_________________
"Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites." J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
tobermory
Administrateur


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 6 926

MessagePosté le: 04/11/2016 10:54:40    Sujet du message: Musée de la mine Répondre en citant

Je me suis bien planté sur l’interprétation de ce texte : j’ai pensé qu’il s’agissait d’un véritable âne, peut-être destiné à guider les touristes dans le labyrinthe de la mine ou de porter du matériel. L’histoire m’a suffisamment intéressé pour que je ne cherche pas à creuser davantage le statut de ce mystérieux animal dont on n’entend plus parler dans le texte. Et en fin de compte ce texte est le seul de mon vote à héberger (à mon insu) un âne humain. J’ai bien aimé l’écriture limpide, le côté documentaire et l’évolution des sentiments de l’héroïne
Et comme dans le texte de Genovanna, amorce d’idylle à la fin.

_________________
Le monde ne mourra jamais par manque de merveilles mais uniquement par manque d’émerveillement (G. K. Chesterton)
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 07/12/2016 13:26:40    Sujet du message: Musée de la mine

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Jeux de plumes -> Archives -> Archives 2016 -> Jeu 236 le jeu de l'âne nocturne -> Critiques constructives Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com