A vos plumes ! Index du ForumA vos plumes !
Forum littéraire, qu'on se le dise !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

A vau-l'eau

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Plumes d'écrits -> Poésie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Ovili
Plume de Calao


Inscrit le: 04 Fév 2016
Messages: 66

MessagePosté le: 28/11/2016 19:30:43    Sujet du message: A vau-l'eau Répondre en citant

Je n'ai quasiment rien écrit ces derniers mois. Un poème s'est imposé à moi dans ma mélancolie. Je vais essayer de me remettre à écrire. Disons que le partager est pour moi une manière de m'engager encore et encore à écrire malgré les longs silences. Je me suis rendu compte que j'aimais beaucoup les ballades. Je crois que c'est lié au fait que tout le poème semble sortir du premier vers. Ce qui est exactement le processus de genèse de mes poèmes. Un petit vers obsédant qui finit par se trouver des compagnons à force d'obsession.


A vau-l'eau

Mon coeur n'a de cesse de battre à rebours
Qu'importe le temps, insouciant, qui avance,
Mon âme n'est plus asservie à son cours.
L'oubli qui me porte toujours le devance.

Et mes longs soupirs, pourtant un temps trop court,
Ont retrouvé la justesse du silence.
Mon coeur n'a de cesse de battre à rebours.

Depuis mes lèvres, un murmure d'amour
Rejoint les tiennes, douces comme un remord.
Tu es encore la face de l'absence
Pour moi. Malgré les années d'indifférence,
Mon coeur n'a de cesse de battre à rebours.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 28/11/2016 19:30:43    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Hori
Administrateur


Inscrit le: 21 Aoû 2009
Messages: 1 824

MessagePosté le: 28/11/2016 19:56:00    Sujet du message: A vau-l'eau Répondre en citant

Ovili ! Smile Ça faisait longtemps !

Le choix de l'enneasyllabe (manifestement ce n'est pas comme ça qu'on dit, mon correcteur d'orthographe le souligne) m'a un peu déboussolée ; j'ai dû relire le poème pour m'imprégner du rythme.

Le premier vers a en effet quelque chose d'envoutant et imprègne tout le propos. Le temps est complètement déstructuré (le coeur bat à rebours tout en devançant le temps) et le thème du rebours rejoint celui du remord...titre, mention du cours d'eau, lutte contre le temps...le vocabulaire est très bien choisi. Le poème m'a touchée mais il faudrait peut-être reprendre les vers suivants, un peu faibles face au reste du poème, et qui explicitent trop le poème :
Tu es encore la face de l'absence
Pour moi. Malgré les années d'indifférence,
Revenir en haut
SirMK
Plume de Phoenix


Inscrit le: 18 Oct 2007
Messages: 1 352

MessagePosté le: 28/11/2016 20:09:51    Sujet du message: A vau-l'eau Répondre en citant

Je trouve que les deux vers signalées fonctionnent bien, justement par ce rythme particulier, y a un double-sens : "Tu es encore là, face de l'absence, pour moi" ou "Tu es encore / la face de l'absence". Selon où on coupe, ça signifie deux choses différentes.
Je trouve ce poème atypique, y a un truc chancelant qui fonctionne bien. Y a un truc.

(Hori : Promis, je lirai ce que tu m'as envoyé, je ferai ça pendant les vacances !)
_________________
"Julien Lepers, c'est metal" : https://www.youtube.com/watch?v=hXoIzEe6gCQ

Pour votre soutien et votre aide sur le forum, merci à tout le monde. Bon courage et bonne continuation ! Smile
Blog : http://contes-urbains.blogspot.fr
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Ovili
Plume de Calao


Inscrit le: 04 Fév 2016
Messages: 66

MessagePosté le: 28/11/2016 23:53:44    Sujet du message: A vau-l'eau Répondre en citant

Je suis d'accord que ces deux derniers vers sont moins riches au niveau du vocabulaire et des images. Mais la phrase "tu es la face de l'absence pour moi" m'a obsédé depuis longtemps. Et je l'ai insérée dans ce poème quand j'essayai désespérément de terminer ce poème après deux semaines. C'était durant une marche nocturne dans la campagne. Je l'ai terminé allongé sur le bitume d'une piste cyclable parlant à voix haute dans la nuit presque en criant avec les étoiles froides et insensibles mais magnifique.
Donc même si cette phrase peut paraître un peu incongrue, je pense qu'elle a sa place mais il est possible que mon jugement soit un peu biaisé.

J'ai moi même mis du temps à m'habituer aux 11 pieds. Mais j'aime beaucoup l'impaire. Cela peut choquer après avoir lu quelques pièces de Racine mais il y a quelque chose de beau dans le déséquilibre que cela force. Cela donne une sorte de flottement, un vague flot tellement différent de la césure à l'hémistiche ou de l'alexandrin classique.

Merci beaucoup de vos commentaires, je suis content d'être de retour parmi vous!
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 03/12/2016 22:50:42    Sujet du message: A vau-l'eau

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Plumes d'écrits -> Poésie Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com