A vos plumes ! Index du ForumA vos plumes !
Forum littéraire, qu'on se le dise !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Vivre fatigue et lire tue.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Jeux de plumes -> Le jeu presqu'hebdomadaire -> Jeu 238 -> critiques constructives
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
En'Kaï
Plume de Benu


Inscrit le: 02 Juil 2016
Messages: 165

MessagePosté le: 29/11/2016 21:24:23    Sujet du message: Vivre fatigue et lire tue. Répondre en citant

A Callelongue ce dimanche, Manu espère une moisson d’histoires, de truculences, de voyages, de plongée dans des mondes qui ne sont pas les nôtres. A la calanque des Goudes, le sel et l’iode a rendez-vous avec les lettres et les mots. Les filets des pêcheurs, comme ceux des écrivains tissent des toiles fouineuses, insidieuses, prenantes. La foire aux livres 2012 prend le soleil du printemps. Sur les étals les livres noirs aux bords jaunes l’attirent. L’aura de l’un le pénètre et il repart bien vite avec son larcin. Il s’installe sur un banc, tandis qu’une ombre fait de même au-dessus de sa tête.
La lecture le passionne, Il distingue bien vite le protagoniste enquêtant sur ces crimes étranges qui s’accumulent. Il vit aux côtés de ce petit homme myope, avec moustache et tête ronde, il cherche à infiltrer certains gangs marseillais. Fabio sort du cabanon, englobe la fine branche de mer, où les bateaux se lovent. Son indic est bien là, sous l’arbre du rond-point, près des caisses et des tréteaux d’exposants. Bien joué pour se couler dans le paysage.
Manu ne souhaite pas qu’on l’importune, et aperçoit à peine l’homme jovial aux lunettes rondes qui s’approche. Il profite avec délectation de la description nonchalante et pourtant crucial du moment de bascule. Sera-t-il suffisamment résistant pour entrevoir la vérité alliée aux fantômes du passé qui refont surface ?
On lui adresse la parole
- Vous devez vous battre. Contre la pègre, soupçonnée de ces meurtres? La police qui reste passive ? Vous verrez bien.
Manu voudrait morigéner l’importun, mais la voix de celui-ci l’en dissuade On la dirait sorti d’un flm d’horreur. D’ailleurs, il regarde autour de lui, repose les yeux sur la page, se secoue. Il doute. Et finit par prononcer :
- Je suis où, là. Je croyais être à la brocante du livre
- Vous êtes dans la 4e.
- Quatrième quoi ?
- Edition, de couverture, dimension, à vous de choisir. Je me présente, Jean-Claude IZZO. Vous allez mourir dans quelques pages.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 29/11/2016 21:24:23    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Khéops
Plume de Simurgh


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 5 292

MessagePosté le: 29/11/2016 22:51:27    Sujet du message: Vivre fatigue et lire tue. Répondre en citant

Un texte original mais que j'ai trouvé à la limite du sujet. Même si ai bien reconnu les personnages de "Total kheops" de Jean-Claude Izzo Smile 
_________________
http://gcm-ecriture.com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
danielle
Plume de Simurgh


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 3 814

MessagePosté le: 30/11/2016 08:21:55    Sujet du message: Vivre fatigue et lire tue. Répondre en citant

A la limite du sujet pour moi aussi et surtout, un peu court, on reste sur sa faim. Il me semble qu'on pouvait faire plus avec le filon Izzo, Total Khéops.
_________________
"Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites." J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Donaco
Plume de Griffon


Inscrit le: 22 Oct 2015
Messages: 1 587

MessagePosté le: 30/11/2016 12:32:14    Sujet du message: Vivre fatigue et lire tue. Répondre en citant

Pourquoi ai-je voté ? Smile

A le relire, je ne sais pas trop...
Je crois que j'ai été séduite par un texte concis, elliptique et parce que j'adore l'interrogation du dernier paragraphe. Dialogue intérieur d'un romancier ? Moi, je m'en fiche un peu de ne pas vraiment comprendre, j'aime bien qu'on me balade... La dernière phrase est dans le style que j'aime lire : on a l'impression d'un ton détaché, désillusionné, nonchalant aussi. J'aime beaucoup ça. Smile

ps: si ! pour le titre aussi, j'ai voté !
Revenir en haut
En'Kaï
Plume de Benu


Inscrit le: 02 Juil 2016
Messages: 165

MessagePosté le: 30/11/2016 18:41:08    Sujet du message: Vivre fatigue et lire tue. Répondre en citant

Je reconnais bien volontiers comme dit dans les résultats, un texte baclé, à l'idée peu travaillée. Le côté quatrième dimension, me parle peu, et avec des livres, je ne voyais que cette interaction floue de mélange entre réalité et lecture. Cela fait partie des genres d'écriture qui m'intriguent, de faire passer d'un monde à un autre; sans y réussir tant je trouve cela délicat et très diversement subjectif selon les lecteurs. Cela se voit bien d'ailleurs je trouve dans les différents votes de cette fournée, où il n'y a pas tant que ça de sensibilité marquée pour une façon ou une autre, et des avis assez divergents.
Je l'ai écrit au dernier moment parce que ça m'agaçait de ne pas participer, après des bouts d'essais. Et il m'était strictement impossible d'en écrire plus au risque de planter encore plus le lecteur au milieu de n'importe quoi. Je n'ai pu écrire que "la carcasse" et sur qlqs souvenirs, un extrait piqué à Babelio, parce que les livres d'Izzo, je ne les ai pas sous la main (plus de bibliothèque perso à l'heure actuelle). Donc j'adhère totalement à l'aspect trop court: il manque quasi 1500 signes quand même.

Le titre est en partie celui d'un recueil de nouvelles d'Izzo, ("vivre fatigue") puis la suite est arrivée forcément avec la fin, ou inversement, je ne sais plus.
Revenir en haut
Ouroz
Plume de Calao


Inscrit le: 02 Nov 2016
Messages: 75

MessagePosté le: 30/11/2016 20:50:12    Sujet du message: Vivre fatigue et lire tue. Répondre en citant

Personnellement j'ai beaucoup aimé les descriptions, vraiment très vivantes, et la chute que je n'avais pas vu venir ! J'ai apprécié le jeu de mot final "quatrième de couverture, dimension, comme vous préférez" !
Revenir en haut
tobermory
Administrateur


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 6 923

MessagePosté le: 01/12/2016 10:58:23    Sujet du message: Vivre fatigue et lire tue. Répondre en citant

J’aime bien la fin avec la 4ème ( c’est peut-être ça la chute en forme de jeu de mots de Choucroute) et l’auteur qui annonce à son personnage qu’il va mourir. Pas de problème avec le sujet selon moi :ça commence bien avec un marché du livre, quant au dialogue auteur/personnage, il ne peut avoir lieu que dans la 4ème dimension…

Par contre ce texte, dont je ne doute pas qu’il ait été écrit en hâte pose essentiellement un problème : Il est entièrement centré sur les romans d’Izzo. Mais j’ai beau avoir lu «Total Khéops », je me suis quand même un peu perdu dans ce texte qui comporte 4 personnages (ou davantage ?), faute de souvenir très précis. Alors j’imagine pour ceux qui ne connaissent pas cet auteur…

Autres remarques :

Le sel et l’iode a rendez-vous : ont rendez-vous

Fabio sort du cabanon, englobe la fine branche de mer, où les bateaux se lovent : tu veux dire « englobe du regard » je suppose ?

Et finit par prononcer Pourquoi pas simplement « dire » ?

Au rang des qualités, cette très jolie image :

Les filets des pêcheurs, comme ceux des écrivains tissent des toiles fouineuses, insidieuses, prenantes

En résumé, un texte inabouti mais intéressant et que tu n’as pas lieu de regretter : tout effort, toute tentative d’écriture nous fait progresser.
_________________
Le monde ne mourra jamais par manque de merveilles mais uniquement par manque d’émerveillement (G. K. Chesterton)
Revenir en haut
En'Kaï
Plume de Benu


Inscrit le: 02 Juil 2016
Messages: 165

MessagePosté le: 01/12/2016 20:04:02    Sujet du message: Vivre fatigue et lire tue. Répondre en citant

Je ne le regrette absolument pas. Je me dis au contraire, qu'il faudrait que je le reprenne correctement, sans autres contraintes que celles qui y sont déjà (hormis les 3500 signes tout pile). On verra si j'arrive à le remettre sur le métier. Pour cela, il faut aussi que je relise la trilogie (une bonne excuse, ça fait longtemps que j'en ai envie).

En fait, j'ai fait ce que je reproche au texte d'ouroz: plusieurs pistes à la fois, sans laisser le lien se faire jour.
En gros: il y a bien deux personnages, mais les deux sont doubles, ou doublés, ou s'enchevêtrent, et c'est cela que je n'ai pas réussi à faire passer. Manu le lecteur, est aussi le Manu, personnage qui est retrouvé mort dans les premières pages. Fabio est aussi Izzo, car le policier se balade beaucoup dans les goudes, qu'Izzo connait bien puisqu'il y a grandi je crois, et y allait très fréquemment. J'ai eu l'occasion d'y aller, et ce petit bras de mer, est mignon comme tout et j'aurai voulu aussi le faire ressortir. L'idée d'une foire aux livres policiers à cet endroit n'est pas incongrue. L'arbre sur le rond-point existe (pas le banc), et un amateur y a fait des lectures d'Izzo.(découvert par hasard sur le net)
La quatrième de couverture, m'est venue en cours de route parce que les questions qui sont posées à Manu sont le résumé (la quatrième?) trouvé sur le net; et j'ai aimé pouvoir jouer justement là-dessus.

Vu que j'avais écrit il y a bien longtemps un texte sur un personnage de roman qui débarque dans la réalité du lecteur, et que j'avais fait une allusion à Izzo mort peu avant, je n'ai pas pu faire autrement que m'inspirer de tout cela avec les éléments du Jph.
En fait, ça reste une trame. Une bonne trame, mais seulement une trame. (d'autant qu'en relisant, je vois une belle incohérence: puisque Manu va mourir très vite, il ne peut être l'indic ou celui qui va se battre pour résoudre les meurtres).
Revenir en haut
Donaco
Plume de Griffon


Inscrit le: 22 Oct 2015
Messages: 1 587

MessagePosté le: 01/12/2016 20:08:54    Sujet du message: Vivre fatigue et lire tue. Répondre en citant

En'Kaï a écrit:
je n'ai pas pu faire autrement que m'inspirer de tout cela avec les éléments du Jph.
En fait, ça reste une trame. Une bonne trame, mais seulement une trame.


Very Happy Very Happy Oui ! C'est ce que nous permet de faire le jph : beaucoup de trames qu'on pourrait reprendre et développer, des nids à nouvelles qu'on finit par amonceler dans son petit coin. J'y pense parce que, souvent, lorsque je poste mes textes du jph ailleurs que sur avp, on me dit régulièrement: " Ca commence super bien ! C'est pour quand la suite ? " Heu... ben faut un peu de temps quoi...!
Revenir en haut
Ouroz
Plume de Calao


Inscrit le: 02 Nov 2016
Messages: 75

MessagePosté le: 01/12/2016 20:20:43    Sujet du message: Vivre fatigue et lire tue. Répondre en citant

En'Kaï a écrit:
En gros: il y a bien deux personnages, mais les deux sont doubles, ou doublés, ou s'enchevêtrent, et c'est cela que je n'ai pas réussi à faire passer. Manu le lecteur, est aussi le Manu, personnage qui est retrouvé mort dans les premières pages. Fabio est aussi Izzo, car le policier se balade beaucoup dans les goudes, qu'Izzo connait bien puisqu'il y a grandi je crois, et y allait très fréquemment.


Waou, tu as été encore plus ambitieux que moi ! Effectivement, il y a la matière à une nouvelle complète - voir un roman !
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 04/12/2016 19:23:06    Sujet du message: Vivre fatigue et lire tue.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Jeux de plumes -> Le jeu presqu'hebdomadaire -> Jeu 238 -> critiques constructives Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com