A vos plumes ! Index du ForumA vos plumes !
Forum littéraire, qu'on se le dise !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Cyprinidae

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Jeux de plumes -> Le jeu presqu'hebdomadaire -> Jeu 240 - le poisson avait tout vu... -> Critiques constructives
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Donaco
Plume de Griffon


Inscrit le: 22 Oct 2015
Messages: 1 664

MessagePosté le: 27/12/2016 12:36:54    Sujet du message: Cyprinidae Répondre en citant

Cyprinidae

Quand Lothaire de Krugne, le roi sanguinaire de la contrée d'Arthemb, eut massacré toute la population, il n'y eut plus rien sur la terre. Il s'enfuit, blessé par un Arseü. Il aurait dû mourir.
Les Dieux, très en colère face au désastre qui ruinait leur création, punirent alors l'univers entier.
Les plaines brûlèrent pendant des jours. Les montagnes écroulées se jetèrent pierre par pierre dans le vaste océan qui recouvrit enfin tous les continents. Sur un îlot désolé, vestige du royaume d'Arseü, demeura un seul homme. Et moi.
Je vivais dans un bénitier, ces grands coquillages des mers tropicales qu'on baignait d'eau douce et qui avaient orné les plus grands palais. Lévirthum était mon maître. Il était désormais condamné à la solitude la plus austère. Les premières semaines qui suivirent l'apocalypse furent destinées à amasser des provisions et à consolider la source d'eau pure qui assurerait notre survie. Puis les années passèrent.

Taciturne et solitaire par la force du destin, Lévirthum s'adressait à moi comme à un ami, un proche, un frère. Par mimétisme, il finit par adopter mes expressions et je parvins à le comprendre. Les soirées dans la caverne étaient l'objet de longs monologues où Lévirthum pleurait son infortune et sur la cruauté du sort des Hommes. Je recevais, de toutes mes ouïes, le désarroi de mon compagnon.
Mes écailles s'étaient colorées du même rouge que les madrépores des fonds marins et parfois irisées par les parois de nacre du coquillage, mon maître disait qu'elles brillaient dans la lumière. Lorsque mes nageoires cessaient de s'agiter et s'animaient seulement d'un mouvement lent et doux, il savait que j'étais alors le témoin le plus attentif de ses crises d'affliction.

Après de longues années, nous acquîmes le même langage et nous sûmes que les Dieux nous avaient favorisés : nous étions les seuls êtres vivants demeurés sur la terre et nous nous aimions. Les humains aiment d'une autre manière que la sorte d'amour qui unit un mâle à un poisson domestique. Si leurs désirs sont charnels, les nôtres n'étaient que confiance et symbiose. Dans le chaos, nous avions créé l'équilibre.

Mais un soir ...
Une ombre monstrueuse se rua dans la caverne. Quand mon maître s'éveilla, il était déjà trop tard. Il reconnut l'ancien roi d'Arthemb qui, armé d'un poignard, lui trancha la gorge. J'assistai au crime avec impuissance ! Jamais animal marin n'a pu ressentir autant de fureur et de chagrin ! Ma détresse, immense, fut à la hauteur de ma colère. Dans une ire vengeresse, j'invoquais les Dieux, j'invoquais l'univers et ma déprécation fut un long hurlement qui parcourut les mers.
C'est au moment où Lothaire dérobait nos outres d'eau et notre nourriture, qu'un puissant tourbillon emplit le bénitier. Bientôt, une énorme vague fit déborder la vasque entière. Tous mes efforts pour y résister ne purent rien... tant que me jeter hors de l'eau et me laisser par terre. Mais curieusement, je trouvai mon souffle. En rampant au sol et mue par une force inconnue, je saisis le corps de mon aimé, nageai vers l'océan avant de nous perdre dans ses profondeurs.
C'est alors que, saisissant son pâle visage, je l'embrassai... et qu'il s'éveilla. Il en est ainsi des amours pures et sincères. Le pouvoir des Dieux et leur mansuétude avaient redonné vie à Lévirthum qui me regardait, médusé.
Je n'avais pas encore réalisé ce que j'étais devenue : mi-femme, mi-poisson, magie bienveillante ou malédiction, ma nageoire de sirène oscillait dans les eaux...
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 27/12/2016 12:36:54    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Dulcie
Plume de Kookaburra


Inscrit le: 17 Nov 2008
Messages: 807

MessagePosté le: 27/12/2016 14:24:17    Sujet du message: Cyprinidae Répondre en citant

Désolée Embarassed Je ne suis pas entrée dans ton univers.

Au début tu dis que le poisson et son maître sont désormais seuls sur Terre. Alors d'où sort Lothaire ?
Déprécation : merci j'ai appris un terme Wink
"Tous mes efforts pour y résister ne purent rien... tant que me jeter hors de l'eau et me laisser par terre" Je ne comprends pas cette phrase. Tant que ?
_________________
C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son que beaucoup de personnes paraissent brillantes avant d'avoir l'air con...
Gaston Bachelard
Revenir en haut
Donaco
Plume de Griffon


Inscrit le: 22 Oct 2015
Messages: 1 664

MessagePosté le: 27/12/2016 15:00:17    Sujet du message: Cyprinidae Répondre en citant

Tant que... : je trouvais que ça faisait antique ! Wink

Lothaire est vivant (c'est sous-entendu au début : "Il aurait dû mourir") parce qu'il faut qu'il y ait un survivant pour repeupler la terre. Cyprinidae est devenue une sirène et l'homme qu'elle aime n'est pas vraiment vivant.
J'ai eu envie d'écrire un conte mythologique pour expliquer la naissance des sirènes. J'aime bien faire des expériences !Wink
Revenir en haut
En'Kaï
Plume de Benu


Inscrit le: 02 Juil 2016
Messages: 197

MessagePosté le: 27/12/2016 15:03:13    Sujet du message: Cyprinidae Répondre en citant

Un peu la même chose que Dulcie sur la première interrogation. Adoucit par le "il aurait du mourir" qui nous prévient un peu.

Si j'ai trouvé intéressant que le poisson-rouge se change en sirène, c'est le fameux baiser rédempteur qui m'a gratouillé. Trop vu, trop mythique, justement? Certes, cela change d'une grenouille ou d'un crapaud.
Revenir en haut
En'Kaï
Plume de Benu


Inscrit le: 02 Juil 2016
Messages: 197

MessagePosté le: 27/12/2016 15:07:27    Sujet du message: Cyprinidae Répondre en citant

Si c'est vraiment pour créer le mythe de la création des sirènes, je me dis qu'il faut peut-être axer sur cet aspect plus tôt. Que le lecteur ait une idée du fond véritable de l'histoire. "ainsi naquirent les sirènes". Et là, en ce qui me concerne, j'aurai plus accroché parce que j'aime bien et que ça fait plus concret.
Revenir en haut
danielle
Plume de Simurgh


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 3 899

MessagePosté le: 28/12/2016 12:53:43    Sujet du message: Cyprinidae Répondre en citant

Désolée, je n'ai pas réussi à entrer dans ce texte . Déjà pour moi, le titre était de mauvais augure.
_________________
"Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites." J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Genovanna
Plume de Simurgh


Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 3 109

MessagePosté le: 29/12/2016 11:29:08    Sujet du message: Cyprinidae Répondre en citant

Je remets ici et complète mon commentaire
Tant qu’à délirer, autant faire un texte qui tienne du mythe revisité et ce texte en est un bon exemple.
Le fait que la sirène soit princesse charmante réveillant l’aimé plutôt que femme fatale le menant à sa perdition m’a particulièrement plu.
En'Kai, dans les mythes et contes, les femmes ont souvent une action néfaste, par méchanceté, cruauté, négligence, désobéissance etc...

Effectivement le titre ne convenait pas, si, pour moi il n'était pas de mauvais augure, il n'apportait rien au texte et n'en était aucunement le reflet...
_________________
Il est des portes sur la mer qui s'ouvrent avec des mots. ...
Hay puertas al mar que se abren con palabras...
Alberti, Rafael 1902
Revenir en haut
Donaco
Plume de Griffon


Inscrit le: 22 Oct 2015
Messages: 1 664

MessagePosté le: 29/12/2016 11:47:35    Sujet du message: Cyprinidae Répondre en citant

Merci Genovanna pour ton commentaire ! Smile

Un peu comme le vampire, j'ai voulu que ma sirène soit d'abord une amoureuse qui souffre. Comme Dracula, c'est à la mort de l'aimé que cette créatures se fourvoie en reniant sa foi ( ce que fait Cyprinidae en invoquant les dieux et l'univers ) . Sa déprécation est aussi une "ire vengeresse" dit le texte. Je suppose que les Dieux entendent sa douleur et exaucent son voeu secret mais les limites de l'existence après la mort connaissent forcément des limites, d'où cette malédiction de sirène.

J'étais partie pour écrire un conte Fantasy d'où les appellations étranges et plutôt nordiques des personnages.
Sinon, Cyprinidae désigne l'espèce générale des poissons dont le poisson rouge est un spécimen.
Revenir en haut
Donaco
Plume de Griffon


Inscrit le: 22 Oct 2015
Messages: 1 664

MessagePosté le: 29/12/2016 11:48:48    Sujet du message: Cyprinidae Répondre en citant

danielle a écrit:
Désolée, je n'ai pas réussi à entrer dans ce texte . Déjà pour moi, le titre était de mauvais augure.


Ah ben flûte !... Ca commençait mal en effet Wink
Revenir en haut
Genovanna
Plume de Simurgh


Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 3 109

MessagePosté le: 29/12/2016 12:44:36    Sujet du message: Cyprinidae Répondre en citant

Donaco a écrit:
Merci Genovanna pour ton commentaire ! Smile
Sinon, Cyprinidae désigne l'espèce générale des poissons dont le poisson rouge est un spécimen.

Cyprinidae est un nom de famille de poissons d'eau douce comportant plusieurs milliers d'espèces et plusieurs centaines de genres, le nom de genre des poissons rouges étant Carassius

Maintenant ton "poisson rouge du Pacifique" (en tant qu’océan) peut être rouge et d’une autre famille. Mais il faudrait l’élever en eau salée…
_________________
Il est des portes sur la mer qui s'ouvrent avec des mots. ...
Hay puertas al mar que se abren con palabras...
Alberti, Rafael 1902
Revenir en haut
Donaco
Plume de Griffon


Inscrit le: 22 Oct 2015
Messages: 1 664

MessagePosté le: 29/12/2016 16:33:39    Sujet du message: Cyprinidae Répondre en citant

Dans ce cas, je m'incline devant les connaisseurs ! Smile
Revenir en haut
Orcus
Plume de Kookaburra


Inscrit le: 05 Juin 2013
Messages: 939

MessagePosté le: 30/12/2016 19:25:28    Sujet du message: Cyprinidae Répondre en citant

Quatre mots inconnus dans le premier paragraphe - cyprinidae, krugne, arthemb, arseü, c'est rude ! Mon cerveau regimbe et je passe inconsciemment en mode grincheux : c'est quoi ça, c'est qui ces types ? Pour un livre, je veux bien investir dans des noms inconnus, mais pour une historiette, j'ai pas le temps. Il me faut du "fast-read".
Arrivé à la fin de l'histoire, c'est mon côté cartésien qui priva la toute nouvelle sirène de mon vote : il fait comment, Levirthum, pour respirer dans les profondeurs ? Un détail, certes, mais chacun sait que le diable s'y cache. L'ambition de ce texte fondateur - les sirènes sont le fruit de l'amour - est trop grande pour un texte aussi court. Trop de noms bizarres qui ne font que passer, pas assez de travail sur le mythe. Plus facile à dire qu'à faire, though...
_________________
En savoir plus
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
tobermory
Administrateur


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 6 984

MessagePosté le: 03/01/2017 10:25:40    Sujet du message: Cyprinidae Répondre en citant

Dès le début, j'ai vu ce texte comme un morceau d'Heroïc fantasy , genre qui en général me barbe. Et j'ai eu la même réaction qu'Orcus : cette abondance de noms qui nous sont jetés en pâture sans nous avoir été présentés m'a désorienté et contrarié, ce qui ne m'a pas aidé à apprécier la suite. Dans les qualités du texte : il y a parfois un ton épique ( l'intervention des Dieux, le cataclysme grandiose) et l'idée de la fin est jolie. Il y aurait de quoi faire un séduisant conte des origines de la sirène, mais dans le cadre d'un format plus long.
_________________
Le monde ne mourra jamais par manque de merveilles mais uniquement par manque d’émerveillement (G. K. Chesterton)
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 17/01/2017 10:04:42    Sujet du message: Cyprinidae

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Jeux de plumes -> Le jeu presqu'hebdomadaire -> Jeu 240 - le poisson avait tout vu... -> Critiques constructives Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com