A vos plumes ! Index du ForumA vos plumes !
Forum littéraire, qu'on se le dise !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Hinageshi

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Jeux de plumes -> Le jeu presqu'hebdomadaire -> Jeu 240 - le poisson avait tout vu... -> Critiques constructives
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
tobermory
Administrateur


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 6 985

MessagePosté le: 27/12/2016 15:12:27    Sujet du message: Hinageshi Répondre en citant

Moi, Hinageshi (« coquelicot »), je suis sûrement le plus célèbre des poissons rouges japonais, summum des réussites du meilleur jardinier animalier de l’archipel. J’ai vécu mes premières années à la cour impériale. On m’appelait la Merveille, le Dieu des eaux. Mes nageoires en longs voiles vaporeux donnaient à mes évolutions aquatiques la grâce envoûtante des danseuses orientales. Les privilégiés autorisés à venir m’admirer restaient des heures face à la vasque où je demeurais, hypnotisés par cette silhouette virevoltante aux formes changeantes, flamme miraculeuse allumée au cœur de l’onde.

Au palais, on avait affecté trois domestiques à mon service exclusif. Une servante pour la nourriture, une autre pour changer mon eau, un officier chargé de veiller à ma sécurité. Car je suscitais bien des convoitises et plus d’un seigneur aurait payé un prix fabuleux pour m’acquérir. Mais cette vie de joyau vivant m’ennuyait. Tout changea lorsque l’empereur m’offrit en secret à Kenjiro, samouraï qui un jour lui avait sauvé la vie. A la quarantaine, Kenjiro avait délaissé les armes pour s’adonner à la peinture.

Entre nous deux, l’amitié fut immédiate. Je ne me lasse pas de regarder son pinceau effleurer le papier, faisant naitre fleurs, paysages, personnages. Kenjiro n’a pas oublié son passé, les valeureux guerriers reviennent souvent dans son œuvre. Il illustre leurs exploits, leur courage et ce code de l’honneur qui les pousse parfois jusqu’au terrible hara-kiri. Je m’identifie à ces héros fascinants et je me plais à les mimer, affrontant un ennemi imaginaire avec de brusques bonds et des envolées de nageoires en pans de kimono de combat. Pour rendre mes assauts plus réalistes, Kenjiro a placé devant l’aquarium la statuette de bronze d’un guerrier, sabre levé.

Tout est calme cet après midi d’été. Kenjiro se concentre sur son pinceau. L’air ruisselle de sérénité. Et voilà que d’une seconde à l’autre l’atmosphère a changé, s’est chargée d’une menace diffuse. Le verre de mon aquarium frémit, l’eau frissonne et je tremble de toute ma chair. Puis l’invisible se concrétise. Deux hommes surgissent dans la pièce. Ils avancent à pas furtifs, silencieux. Ils sont pieds nus et poignard à la main. Le plus grand m’aperçoit et me montre à son acolyte. Tous deux se fendent d’un rictus de satisfaction. C’est clair, ils veulent m’enlever pour me vendre et faire fortune. Mais auparavant ils vont tuer mon maître. Il faut que je l’avertisse. Les pensées se percutent et se mêlent dans ma tête. Faire du bruit… clapoter à la surface… me cogner contre la paroi de verre… bondir par-dessus… n’importe quoi pour attirer son attention. Mais la peur me fige, je suis comme pris dans la glace, incapable d’un mouvement. Les deux hommes se sont approchés de Kenjiro et le frappent dans le dos, à la tête. Une grêle de coups de poignard. Kenjiro s’effondre. Son sang noie les délicates formes qu’il venait de tracer sur le papier. Et moi, la honte me submerge. Je suis aussi lâche que ces hommes. J’étais : la douleur a balayé la peur. Ces assassins ne recevront pas le prix de leur crime, ils ne m’auront pas vivant. Mobilisant toute mon énergie, je m’élance, je transperce les eaux, je me propulse au-delà de l’aquarium. Je retombe, mon abdomen vient se déchirer à l’endroit précis que j’ai visé, sur le sabre de la statuette. Dans une extase atroce, je vois mes entrailles se répandre sous la lame. Une mort digne d’un samouraï. Kenjiro aurait été fier de moi.
_________________
Le monde ne mourra jamais par manque de merveilles mais uniquement par manque d’émerveillement (G. K. Chesterton)
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 27/12/2016 15:12:27    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Donaco
Plume de Griffon


Inscrit le: 22 Oct 2015
Messages: 1 664

MessagePosté le: 27/12/2016 15:40:00    Sujet du message: Hinageshi Répondre en citant

Excepté le premier mot, le "Moi", je suis admirative ! Franchement, j'ai rarement lu quelque chose d'aussi imaginatif, connaissant les contraintes de temps et de caractères qui pèsent sur ce jeu ! Tobermory, tu as fait fort ! Le texte est magnifique et extrêmement original. Moi qui n'aime pas du tout les animaux personnifiés dans les textes écrits (c'est tellement artificiel), j'ai été subjuguée par beaucoup de détails. Tout d'abord, la scène. Prendre le temps de composer et de planter une atmosphère dans un texte si court, ça relève d'une certaine dextérité d'écriture. On cherche les péripéties dans les textes brefs pour ne pas perdre de temps alors que ton texte s'appuie précisément sur le décor, le contexte et les descriptions : les anciennes activités du samouraï puis ses nouveaux loisirs, le nombre de ses ennemis. La description du poisson est extraordinaire ! Tu connais Loïe Fuller ? J'ai eu l'impression de voir flotter ses grands voiles avec ces descriptions. Je connais ce genre de poisson, c'est exactement de cette manière qu'ils ondulent dans les eaux. Ces images si esthétiques font écho à l'ambiance asiatique tout en silence et méditation, là où excelle le peintre. C'est si visuel que le texte impressionne tout d'abord par cet aspect précis. Ensuite, l'étiquette d'un palais royal est bien rendue et renforce la valeur de ce poisson (les servantes à son service, le fait qu'il soit si convoité) et rend crédible la scène finale.
Le changement de temps du dernier paragraphe est très appréciable, il dramatise la scène qui passe à des faits concrets, des actions brèves et fatales.
Bien entendu la chute est ... tellement inattendue (je n'avais pas vu venir cette statue du samouraï, pourtant c'était un bel indice!) que le texte, déjà très intéressant par sa composition et son style, redouble d'ingéniosité ! Il fallait y penser, tu y as pensé, je t'envie !
Vraiment bravo ! Okay
Revenir en haut
Donaco
Plume de Griffon


Inscrit le: 22 Oct 2015
Messages: 1 664

MessagePosté le: 27/12/2016 17:32:57    Sujet du message: Hinageshi Répondre en citant

Depuis un an que je suis ici, je vois qu'il y a des textes qui m'ont marquée : Le Nouvel an de Tobermory (avec le houx qui attaque les invités); le fameux curé à lapsus de Danielle (quel souvenir!Smile ); le superbe Marcel Proust d'Orcus et aussi son texte sur le stylo de son psychiatre; maintenant, je peux ajouter "Hinageshi".

C'est pour quand l'anthologie du jph ?
Revenir en haut
Dulcie
Plume de Kookaburra


Inscrit le: 17 Nov 2008
Messages: 813

MessagePosté le: 27/12/2016 17:57:31    Sujet du message: Hinageshi Répondre en citant

Donaco a tout dit ! J'ai a-do-ré Smile Vraiment bravo Tober, tu es notre référence... euh, en tous cas la mienne Wink
_________________
C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son que beaucoup de personnes paraissent brillantes avant d'avoir l'air con...
Gaston Bachelard
Revenir en haut
danielle
Plume de Simurgh


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 3 905

MessagePosté le: 28/12/2016 12:48:30    Sujet du message: Hinageshi Répondre en citant

Eblouissant ! Bien dans le sujet, un aspect conte dépaysant et envoûtant et cette belle écriture sans faille ! Okay Okay
_________________
"Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites." J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Genovanna
Plume de Simurgh


Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 3 109

MessagePosté le: 29/12/2016 14:00:47    Sujet du message: Hinageshi Répondre en citant

Là aussi je remets mon commentaire initial sans rien à redire :
Ce texte m’a emballée d’emblée par son originalité, et par la symbiose existant entre le poisson et son maître qui se termine en apothéose.
Un poisson rouge qui se fait hara kiri pour venger son maître samouraï, c’est du grand art japonais…
_________________
Il est des portes sur la mer qui s'ouvrent avec des mots. ...
Hay puertas al mar que se abren con palabras...
Alberti, Rafael 1902
Revenir en haut
Orcus
Plume de Kookaburra


Inscrit le: 05 Juin 2013
Messages: 941

MessagePosté le: 30/12/2016 17:47:26    Sujet du message: Hinageshi Répondre en citant

Pas mieux. L'idée de départ est originale et la mise en scène parfaitement orchestrée. Des thèmes à l'ambiance, tout est japonais à souhait : le code d'honneur, l'harmonie, la force et la délicatesse, et tout cela sans tomber dans la mièvrerie grâce au hara-kiri final. Une bonne idée servie par une belle écriture, bien joué, Tobermori-san.
_________________
En savoir plus
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Khéops
Plume de Simurgh


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 5 356

MessagePosté le: 04/01/2017 23:56:59    Sujet du message: Hinageshi Répondre en citant

Un texte certes bien écrit, rien à dire là-dessus mais les histoires de ce type ne m'attirent pas plus que ça, ce qui explique la troisième place de ce texte dans mon vote, pour son écriture surtout. (et pas la première place, attribuée par de nombreux votants)
_________________
http://gcm-ecriture.com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 18/01/2017 15:02:13    Sujet du message: Hinageshi

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Jeux de plumes -> Le jeu presqu'hebdomadaire -> Jeu 240 - le poisson avait tout vu... -> Critiques constructives Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com