A vos plumes ! Index du ForumA vos plumes !
Forum littéraire, qu'on se le dise !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Laisser aller

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Plumes d'écrits -> Poésie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
douceloutre
Plume de Piaf


Inscrit le: 27 Déc 2016
Messages: 9

MessagePosté le: 29/12/2016 21:09:34    Sujet du message: Laisser aller Répondre en citant

Celui là, il devait être très aimé. Jamais autant d'amour que mort.
Mais on a oublié de remplir les vases de la mémoire


les pauvres – les pauvres vases sans roses -


Celui là, il devait être tellement aimé qu'un jour, ou l'autre, ils se sont dits
entre eux, les familiers- qu'ils pouvaient laisser aller

Laisser aller
Laisser aller
Laisser aller
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 29/12/2016 21:09:34    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
SirMK
Modérateur


Inscrit le: 18 Oct 2007
Messages: 1 460

MessagePosté le: 29/12/2016 21:41:28    Sujet du message: Laisser aller Répondre en citant

Salut,
Tout d'abord, eh bien j'ai du mal. Dans un poème en vers libre, je trouve que la forme ne doit pas se suffire à elle-même. Si je mettais ces phrases sans les sauts de ligne, je trouverais tout de même que ça ne me ferait pas voyager.
Ces soucis que j'ai eus, je vais les expliquer.
Les deux premières phrases fonctionnent bien et plantent l'ambiance. Mention spéciale à "Jamais autant d'amour que mort" qui est très poétique, vraiment élégante et également carré, implacable, inéluctable. J'étais dedans.
Puis, la phrase suivante plombe un peu avec le complément du nom. "Les vases de la mémoire", j'ai trouvé ça assez lourd. Ca donne toutes les clés et enlève cette élégance qui était mise en place. A la limite, si tu mets justes "Mais on a oublié de remplir les vases.", ça fonctionne totalement : on a la mémoire et son absence avec l'oubli, et le vase évoque aussi la mémoire puisque c'est un réceptacle, et nous sommes des réceptacles de souvenirs etc. Bref, sans ce complément du nom, on serait toujours dans l'élégance et la finesse.

Ensuite, la deuxième partie de poème, je ne l'ai pas vraiment comprise. J'ai eu le sentiment qu'entre les vases sans roses et ce "ils", il manquait une étape. J'arrive à la fin, j'ai l'impression que ça finit trop tôt. Je ne me suis pas senti impliqué émotionnellement plus que ça. Il faudrait juste un peu plus d'éléments pour que l'attention soit captée et que l'empathie se fasse. Du coup, la répétition à 4 fois de laisser aller, j'ai trouvé ça un peu facile. Autrement dit, j'ai ressenti la forme comme une astuce plus que comme un élément pesé et choisi.
Sur un format aussi court, tout doit rouler à la perfection, sans aucun accroc. J'ai ressenti au départ quelque chose de très sombre et cynique, puis je suis sorti de route. Et je sens que ça ne se joue à pas grand chose Smile

En tout cas, je suis curieux de lire d'autres de tes textes.
Bienvenue à toi !

PS : "ils se sont dit", dans ce cas-là on ne fait pas l'accord Wink
_________________
"Julien Lepers, c'est metal" : https://www.youtube.com/watch?v=hXoIzEe6gCQ

Pour votre soutien et votre aide sur le forum, merci à tout le monde. Bon courage et bonne continuation ! Smile
Blog : http://contes-urbains.blogspot.fr
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
douceloutre
Plume de Piaf


Inscrit le: 27 Déc 2016
Messages: 9

MessagePosté le: 30/12/2016 10:52:57    Sujet du message: Laisser aller Répondre en citant

Haha, oui c'est juste ! Je suis nulle en poésie, j'ai trafiqué ! En tant que comédienne, je suis bien placée pour savoir que la nuance entre l'artifice intellectuel bien senti - au point de se convaincre de la totale implication dont on fait preuve - et la réelle sensibilité organique est si ténue, si fragile et atrocement fuyante, que jamais je ne m'offusquerai d'une critique à propos du manque de fond et de la superficialité. Vous verrez aussi mon manque de rigueur orthographique et je ne parle même pas de la conjugaison....

Merci !
A bientôt !
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 22/01/2017 17:16:46    Sujet du message: Laisser aller

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Plumes d'écrits -> Poésie Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com