A vos plumes ! Index du ForumA vos plumes !
Forum littéraire, qu'on se le dise !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Granny

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Jeux de plumes -> Archives -> Archives 2018 -> Jeu 262 Le jeu de la démolition -> les CC du jeu 262
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
danielle
Plume de Simurgh


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 4 548

MessagePosté le: 15/01/2018 12:10:53    Sujet du message: Granny Répondre en citant

Fatigué par trois heures passées au volant et encore perturbé par une énième querelle avec Carole, je poussai un soupir de soulagement à la vue du panneau indiquant : Saint-V. Le village traversé, je bifurquerais à gauche et cinq minutes plus tard j’apercevrais mon refuge où je trouverais calme et sérénité. Le virage effectué, je m’étonnai du nuage de poussière qui planait sur la droite et du vacarme qui l’accompagnait. Plus j’approchais, plus se précisa l’image qui me fit dresser les cheveux sur la tête : celle d’une pelle mécanique en plein travail de démolition. J’écrasai la pédale de frein, bondis hors de la voiture : aucun doute, c’était bien à la maison de grand-mère, ma résidence secondaire, que l’on s’en prenait. Une moitié était déjà réduite à l’état de gravats et la seconde commençait à être attaquée par les pinces. J’interpellai l’ouvrier qui consentit à stopper son engin en me voyant gesticuler comme un dément.
–Qu’est-ce que vous faites ? Je suis le propriétaire. Il y a sûrement erreur ! Ça ne va pas se passer comme ça !
– Moi, j’exécute les ordres. Et me faites pas rire : si vous êtes le proprio, vous avez été prévenu par la mairie.
Comme il se remettait à l’œuvre, un vieillard vint se planter à mes côtés, maugréant :
– Si c’est pas honteux, y vont encore en tomber trois. Les gens sont indemnisés mais quand même...Tout ça pour faire un terrain de golf, une lubie de ce jeune con de maire ...
Abasourdi, je remontai en voiture. J’avais besoin de m’asseoir. Granny chez qui je passais toutes mes vacances m’avait toujours manifesté la chaude affection dont la sévérité de mes parents me privait. Avec cette maison, dont j’avais hérité, c’était toute mon enfance qui partait en morceaux. Les souvenirs de l’histoire racontée avant le baiser du soir, du chocolat et des tartines de miel du matin que l’on piétinait. Ceux des éclats de rire partagés lorsque nous chassions les poules entrées dans la cuisine ou trempions nos pieds dans l’eau de la rivière après une balade, que l’on massacrait. Mes jouets, mes dessins, mes premiers écrits conservés dans ma chambre qui disparaissaient à jamais.
Cette maison, je venais régulièrement m’y ressourcer. Seul, puis avec Carole. Quoiqu’avec le temps, elle se fît tirer l’oreille et clamât son ras le bol de la cambrousse. D’ailleurs, depuis qu’elle avait acquis le statut de cadre dans son entreprise, elle avait « pris la grosse tête » disait sa sœur, d’où les fréquentes frictions entre nous.
Il me revint soudain qu’après notre scène du matin, quand j’étais parti en criant : « Je file chez moi, à la cambrousse », elle avait eu un rire bizarre, presque ironique. La lumière se fit dans mon cerveau embrumé. Elle savait ! Celle qui m’appelait son rêveur, son poète, m’avait toujours déchargé des formalités administratives et je ne m’en plaignais pas. C’était elle aussi qui ouvrait le courrier... La correspondance avec la mairie à propos de la démolition, de l’indemnisation... Mais bien sûr, elle avait dû gérer ça dans le plus grand secret, la garce ! Mes mains me démangèrent, avides d’enserrer le cou de la coupable à la manière des pinces de la pelle mécanique.
Dix minutes plus tard, j’étais au cimetière, à genoux sur la tombe de Granny, sanglotant comme un gosse aussi bien de colère que de désarroi. Aurais-je trouvé la force de me relever sans cette caresse sur ma joue, cette voix douce murmurant à mon oreille : « Sèche tes larmes, mon petit, tire un trait sur le passé, va de l’avant. »
_________________
"Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites." J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 15/01/2018 12:10:53    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
BB1
Plume de Kinor


Inscrit le: 01 Aoû 2017
Messages: 134

MessagePosté le: 15/01/2018 12:34:41    Sujet du message: Granny Répondre en citant

Hello Danielle, il y a à mon sens de bonnes choses, la partie sur l’enfance qui partait en morceau, les tartines de miel que l’on piétine … J’y ai cependant ressenti un manque de fantaisie, le texte se termine mollement, c’est pourquoi je ne l’ai pas choisi. Dommage !
Revenir en haut
Alain Kotsov
Plume de Quetzal


Inscrit le: 20 Sep 2017
Messages: 45

MessagePosté le: 15/01/2018 12:36:56    Sujet du message: Granny Répondre en citant

J’ai apprécié l’écriture vivante mais j’ai trouvé la fin un peu plate. Ce texte a cédé la place sur mon podium au profit d’histoires plus passionnantes.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
danielle
Plume de Simurgh


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 4 548

MessagePosté le: 15/01/2018 16:16:36    Sujet du message: Granny Répondre en citant

C'est vrai que j'ai eu du mal, d'abord à démarrer mais surtout à terminer !
_________________
"Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites." J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
tobermory
Administrateur


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 7 839

MessagePosté le: 29/01/2018 11:36:09    Sujet du message: Granny Répondre en citant

Un texte plein d'émotion et de sensibilité, mais qui manque un peu d'originalité et avec une fin un rien lénifiante.
_________________
Le monde ne mourra jamais par manque de merveilles mais uniquement par manque d’émerveillement (G. K. Chesterton)
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 17/08/2018 17:45:54    Sujet du message: Granny

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Jeux de plumes -> Archives -> Archives 2018 -> Jeu 262 Le jeu de la démolition -> les CC du jeu 262 Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com