A vos plumes ! Index du ForumA vos plumes !
Forum littéraire, qu'on se le dise !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Les Chroniques de MentA - 2

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Plumes d'écrits -> Petits textes sans conséquences
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
andre48
Plume de Calao


Inscrit le: 07 Mai 2017
Messages: 69

MessagePosté le: 16/03/2018 00:13:21    Sujet du message: Les Chroniques de MentA - 2 Répondre en citant

Ch 2 - En scène

Alan est le créateur des projets Showoff (avatars) et Libellule (micro-drone), ils sont essentiels pour son système d’IA nommé MentA. Il a insisté pour qu’un retraité français soit le premier à les tester. Vous verrez que le choix de Robert s’est facilement imposé à notre équipe Senior33. Son amie Zoé saura certainement l’inciter à collaborer avec nous.

Vous devez savoir qu’Alan, parmi des milliers de français âgés, a choisi Robert Dunant, parce qu’il est moyen en tout et sans proches parents. Santé hésitante, yeux marron, le cheveu rare, c’est un homme passe-partout de 87 ans, 1m77 et 80,23 kg. Petit retraité tranquille, rares sautes d’humeur, il est sorti premier de la liste des sujets sélectionnés pour notre étude. Dans l’équipe nous les nommons les PDD (Proches Du Départ).
Nous aurions préféré étudier un homme ou une femme politique de premier plan ou un sportif célèbre, voire une belle actrice… des gens dans la fleur de l’âge... Nous n’avons pas eu le choix. Nous devrons inciter Robert à se muni d’un I-Double, puis l’équiper d’une libellule.
Un compte rendu sur Robert peut-il intéresser d’autres personnes que nos chercheurs ? Il est à cheval sur deux siècles, un pied dans un passé archaïque, l’autre trébuchant dans notre monde. La première partie de sa vie, c’est l’ère du bic/papier/carbone, ce sera presque de l’archéologie. Son psychisme doit forcément garder des séquelles de cette époque.
Ah oui, je vous ai parlé de Zoé ! Ses grands-parents sont des amis de Robert depuis plus de trente ans. Elle habite et étudie dans la même ville que Robert, il lui sert de papy de substitution. Pour son master, elle doit faire un rapport sur l’acceptation par les sujets âgés des dernières innovations cybernétiques ; enfin, quelque chose comme ça…
C’est l’année des I-doubles, les avatars. Ceux de DreamVal ont ouvert le bal. La société a su s’allier avec Disney et les plus grands noms de l’audiovisuel. Son logiciel d’intégration virtuelle est incontournable. La folie a commencé chez les adolescents, puis, s’est étendue à tous les possesseurs de smartphones.
Zoé, jeune femme blonde toujours souriante possède un avatar à son image. Robert avait été surpris de la voir apparaître sur sa tablette, son portable, et même sur sa télé. C’est un personnage si ressemblant, et une voix presque à l’identique. Plutôt bluffé, Robert n’y voyait qu’un gadget de plus.
Lors de ses dernières visites Zoé a remarqué qu’il s’assoupissait souvent, semblait plus absent. Il préférait ses nuits et ses rêves à la simple réalité de ses jours monotones. À force d’arguments, elle le poussa à créer son I-double. Elle savait que ces petits personnages numériques offriraient de plus en plus de possibilités.
Pour rester dans le monde de la jeune femme, Robert a fini par accepter d’avoir le sien. Elle fut ravie quand il lui demanda :
« Peux-tu me faire ce truc virtuel qui me ressemble ?
— Robert, ton double numérique, c’est seulement un personnage 3D créé à partir d’une petite vidéo de téléphone.
— Ça va me coûter combien ?
— Trois petits dollars.
— Comment je peux payer trois dollars ?
— T’inquiète. Je te l’offre.
— Ok, mais, ce double, j’en ferais quoi ?
— Inutile d’en discuter des heures, je peux te le créer vite fait.
— Maintenant ?
— Pourquoi pas, dit-elle en riant.
— Je fais quoi ?
— Lève-toi et bouge un peu, je te filme.
Un peu gauche, il tourna trois fois sur lui-même, fit quelques pas sur place, s’assit dans son fauteuil, dit quelques phrases types avec mimiques assorties.
Zoé lève son pouce droit. "
— Voilà, c’est fait, j’ai payé par PayPal, tu m’offriras un double chocolat. »
Quelques minutes après, sur sa tablette, elle lança l’application, Robert vit son mini I-double apparaître et réclamer un nom. Ils décidèrent de l’appeler Roberto.
« Lui c’est Roberto, mais toi, tu peux prendre Bob comme diminutif.
— Quelle drôle d’idée !
— Non, ça fait plus jeune et ça étonnera ceux qui te connaissent, ça les fera jaser.
— Ils vont dire que je déraille.
— Bob, tout, sauf la routine, évite l’ennui, surprends…
— Tu as peut-être raison ».
Elle dut expliquer le b a ba à l’ancêtre. Zoé lui brossa le tableau des possibilités.
« Tu sais que beaucoup de films ont été tournés en numérique, ton Roberto, lui aussi est numérique. Il n’est qu’une suite de codes plus longue que ton bras. Il s’invitera dans les films et les séries. Si tu choisis Le Seigneur des Anneaux, tu peux être l’un des personnages, Aragorn, Frodo, Gollum… Roberto endossera un rôle, tu le verras et l’entendras au milieu des autres acteurs.
Dans La Guerre des Étoiles, tu peux être l’affreux propriétaire de la brocante de pièces détachées pour fusées. Oui, celui en forme d’hanneton géant qui se déplace à un mètre du sol. Si tu préfères être Obi-Wan, Jabba ou Anakin Skywalker, c’est possible. Si on se donne rendez-vous, je peux apparaître en princesse Leia.
Bob, tu dois débourser quelques dollars pour chaque rôle. Tu sais, des milliers de gens l’ont déjà fait. Pour épater ton ami Maurice, montre-toi en acteur sur ta télé. »
Il rit.
— Oui, inviter Maurice et sa femme à une telle séance. Banco pour Obi-Wan, mais pas l’affreux vendeur ailé.
— Fais-le, je suis sûre qu’ils seront scotchés un max. »
Une heure plus tard ils regardaient la séquence choisie. En Obi-Wan, Roberto était presque parfait, Zoé en princesse laissa Bob admiratif.
Robert eut une nuit agitée. Il vit en rêve, dans la série Meurtres insoutenables, Maurice aidé de Roberto assassiner tous les pensionnaires d’une maison de retraite. Il vécut des aventures dans des mondes bizarres, visita des planètes étranges et finit absorbé par un trou noir.
Lors de sa promenade habituelle avec son ami Maurice, il le bassina avec son I-Double. Ils finirent comme d’habitude, un verre à la main à la terrasse de la Pipe en Bois. Là ; il le força à regarder la prestation de son Roberto. Dans La Guerre des Étoiles. Maurice était perplexe.
« Ça fait drôle de te voir en vieux sage.
— J’ai hésité entre lui et le hanneton boutiquier.
— Robert, j’aurais aimé te voir voleter dans la ferraille !
— Appelle-moi Bob, ça fait plus moderne, et c’est une idée de Zoé.
— Bob ? Si ça peut te faire plaisir, dit Maurice en soupirant.
— Merci, pour toi, je suis certain qu’un Mauricius t’irait comme un gant. C’est tout petit, on ne voit pas encore ses organes internes, ni son sang circuler, et ça coûte moins cher qu’une bière.
— Oui, ce truc, pourquoi pas. »
Maurice voyait Robert s’enfoncer de plus en plus dans ses lubies. Vouloir être appelé Bob, avoir Roberto, quelles idées ! Il resta pensif en voyant Robert partir, tout excité, l’œil fixé sur son smartphone.

_________________
Vraiment riche est celui qui porte dans son âme plus de rêves que la réalité n’en peut détruire”. Hans Kruppa


Dernière édition par andre48 le 14/07/2018 01:06:15; édité 6 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 16/03/2018 00:13:21    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Geache
Administrateur


Inscrit le: 09 Oct 2008
Messages: 1 055

MessagePosté le: 13/06/2018 08:08:50    Sujet du message: Les Chroniques de MentA - 2 Répondre en citant

Phrase incompréhensible pour moi :

"Nous devrons Robert muni d’un I-Double, puis équipé d’une libellule."

"À oui ! Je vous ai parlé de Zoé." Je mettrais un h à A et un point d'interrogation derrière Zoé.

"Ceux de DreamVal. Ont ouvert le bal." Je ne mettrais pas de point derrière DreamVal.

"Zoé, jeune femme blonde toujours souriante en possède un avatar à son image." Je ne mettrais pas de "en" entre "souriante" et "possède".

"et même dur sa télé" -- une coquille : "sur" et non "dur".

"Tu sais que beaucoup de films ont été tourné" -- Je me trompe peut-être mais ne faudrait il pas un "s" à "tourné" ?

"Lors de sa promenade habituelle avec so ami Maurice" -- faute de frappe : il manque "n" à "son".

"et ça ne coûte moins cher qu’une bière" -- le "ne" est en trop dans la phrase.

"Vouloir être appelé Bon, avoir Roberto, quelles idées !" -- Faute de frappe : "Bob" au lieu de "Bon".

Je lis la suite dés que possible. Mais j'aime toujours autant.
Revenir en haut
Liz
Plume de Kookaburra


Inscrit le: 27 Oct 2015
Messages: 799

MessagePosté le: 24/06/2018 11:10:02    Sujet du message: Les Chroniques de MentA - 2 Répondre en citant

Je suis en accord avec Geache, j'ajouterai simplement quelques coquille :

Nous devrons insiter Robert à se muni d’un : inciter à se munir
Lors de ses dernières visites Zoé a remarqué qu’il s’assoupissait souvent : manque une virgule après visites.
Elle dût expliquer : dut
Il s’ invitera dans les films : pas besoin d'espace après l'apostrophe.
 
_________________
On ne m'a jamais rien donné, même pas mon âge !            Ma page pour AVP
 
Sur ma page AVP, j'explique comment nous lisons et écrivons. Il y a aussi (en exemple) un devoir pédagogique paru en ebook (18 pages) avec une illustration de Rebecca Fourment.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 15/11/2018 14:18:46    Sujet du message: Les Chroniques de MentA - 2

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Plumes d'écrits -> Petits textes sans conséquences Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com