A vos plumes ! Index du ForumA vos plumes !
Forum littéraire, qu'on se le dise !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Les Chroniques de MentA

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Plumes d'écrits -> Petits textes sans conséquences
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
andre48
Plume de Calao


Inscrit le: 07 Mai 2017
Messages: 69

MessagePosté le: 16/03/2018 00:18:27    Sujet du message: Les Chroniques de MentA Répondre en citant

1 - Le projet Libellule


Alan est le créateur des projets Showoff et Libellule parties du système d’IA nommé MentA. Il a insisté pour qu’un retraité français soit le premier à les tester. Vous verrez que le choix de Robert s’est facilement imposé à notre équipe. Ces chroniques sont rédigées par MentA et ses associés. Les aspects de la vie, des pensées de Robert, n’y sont pas consignés en totalité.


Dans l’équipe, nous savons tous comment Alan a pu réussir son projet. Il nous l’a conté et a fourni maintes traces numériques.
En rêvant, c’est en rêvant qu’Alan a tout conçu, il finissait alors ses études sur les réseaux de neurones artificiels. Une nuit, une libellule s’est présentée à lui. Elle s’est posée sur son oreiller et lui a parlé à l’oreille. Il l’a vue et revue, c’était comme si le futur survenait et s’imposait à lui Elle serait une des interfaces idéales entre les humains et MentA.
Dès 2018, le MIT Media Lab avait présenté Alter Ego, application basée sur la reconnaissance des signaux neuromusculaires. L’appareil pouvait afficher les mots auxquels vous pensez, avant même d’être prononcés. Il savait aussi reconnaître les objets, les visages….
Alan, ses études terminées, fut embauché pour deux ans dans une start-up parisienne. Cela lui suffit pour financer son départ vers les USA. Pour un jeune informaticien, comment ne pas vouloir se rapprocher de la Silicon Valley ?
Il quitta Paris sans regret pour rejoindre San Francisco. Depuis sa chambre d’hôtel, il consulta les sites de colocations. Il choisit une villa proche de Skyline Bvd, un peu au nord de Pacifica. Un quartier calme où les maisons, quasi invisibles dans la végétation, scrutent jour et nuit l’océan Pacifique. Avec ses colocataires il partageait la grande terrasse ombragée avec vue sur mer.
Il n’était pas venu chercher un salaire, il voulait plus : être associé et obtenir des stock-options.
Le lendemain de son installation, il s’offrit une vieille Toyota pour se familiariser avec l’immense zone urbaine. En quelques semaines, Alan contacta maintes entreprises, rodant son argumentaire. Réussir à rencontrer des responsables fut finalement plus facile que prévu.
Au cœur de la Silicon Valley, la société DreamVal proposait aux entreprises MentA, sa nouvelle application d’IA. Elle recherchait des produits innovants complémentaires pour se démarquer de la concurrence. Alan avait été reçu à plusieurs reprises au siège de la société. Les lieux lui étaient devenus familiers, il franchisait maintenant sans hésitation l’immaculé hall d’entrée et la sécurité.
Marc, le directeur commercial l’avait aidé à préparer minutieusement son intervention. Tous deux savaient que les premières minutes sont décisives. Une semaine avant le jour fatidique, Marc lui avait présenté la salle de conférences. Alan contempla longuement la grande pièce rectangulaire sans ouvertures vers l’extérieur, presque secrète. La trame lumineuse d’une longue tenture diffusait des lueurs mouvantes, une variation de bleus et de verts. Les minuscules points lumineux éparpillés au plafond éclairaient à peine la longue table de bois massif et ses fauteuils de cuir noir. Une salle idéale pour les projections sur grand écran.
---
À quatre heures moins cinq, Marc l’accompagna vers la salle de conférences. Il entrouvrit la lourde porte, s’effaça devant lui : « John Larell, notre P.D.G. t’a brièvement présenté, entre Alan, ils sont prêts à t’écouter ».
Les yeux d’une douzaine de personnes silencieuses guettaient l’entrée du mince jeune homme. Il s’approcha du bout de la table, resta debout et commença directement. « Bonjour mesdames et messieurs, j’ai conçu un projet auquel bien d’autres applications se grefferont toutes concernent MentA et l’IA. L’ensemble sera facilement acceptable par la quasi-totalité des humains. »
Il pressa la télécommande et sur l’écran apparurent deux mots : Showoff et Libellule.
« Retenez ces deux noms.
Avec le premier, Showoff, nous offrons dès demain la possibilité à chacun d’être numérisé et de se voir inclus dans un clip, un match de foot, un jeu, un film… Ainsi, votre avatar 3D remplace au choix : acteur, sportif célèbre, chanteur… Vous me direz que c’est du classique, oui, mais, il a sa propre vie numérique grâce à MentA.
Libellule, le second projet est plus ambitieux, il demandera quelques mois de mise au point. C’est un micro-drone, interface idéale entre les humains et MentA. »
Alan les regarda et sut qu’il devait donner plus de détails pour les convaincre, il répéta les objectifs.
« Avec l’application Showoff, votre smartphone vous numérise, vous obtenez en quelques secondes votre I-Double, votre avatar 3D, votre I-double. Pensez au morphing, l’apparence, l’âge, le sexe, les habits de votre I-double peuvent varier, il peut être dupliqué… Dans les films, au choix, il remplace, Brad Pitt, Robin Williams, Natalie Portman… c’est votre image, votre voix, votre démarche. Ayez enfin le beau rôle, pour presque rien, admirez-vous sans limites, explosez votre ego.
Libellule, lui, est l’animal familier qui dialogue avec vous, une amie qui résout les problèmes, elle plaira aux enfants et aux seniors. Elle voit, entend, glane et rapporte quantité d’informations au système MentA. Sa toute petite taille la rend mobile, discrète, elle tiendra le rôle d’intendant, de gouvernante, de secrétaire. »
De courtes projections se succédèrent, Alan numérisé apparut dans de très brefs extraits du Titanic, du Seigneur des anneaux, de Matrix … et aussi en Lady Gaga, en Michael Jackson.
Pour Libellule, sur l’écran s’affichèrent différents schémas techniques. Une simulation la présenta en cours de fabrication dans la future usine robotisée. On la voyait voler dans un salon et se poser sur un minuscule cube argenté.
Alan se tut et demeura debout. John Larell, le Pdg de DreamVal, restait impassible. Il ne souhaitait pas influencer directement associés et collaborateurs., pas encore. D’un coup, les questions fusèrent : « quel sera le budget nécessaire », « comment obtenir les droits sur les images », « avec quels grands groupes s’allier ».
John Larell prit la parole : « mettez chaque réflexion ou questions sur un post-it, ainsi nous pourrons déterminer les grands thèmes et les groupes de travail ».
Alan passait d’une personne à une autre, expliquait, précisait certains détails, levait des objections techniques… Une heure après, sur le grand tableau blanc, des traits encerclaient des groupes de petits papiers de couleur. Les cinq grands objectifs et les noms de leurs responsables apparaissaient.
La séance levée, la salle se vida lentement. John posa sa main sur l’épaule d’Alan : « c’est le premier pas, mais surtout ne parle pas de la suite, de la place des rêves dans le projet global, ils ne sont pas prêts. »


[/size] [/center]
_________________
Vraiment riche est celui qui porte dans son âme plus de rêves que la réalité n’en peut détruire”. Hans Kruppa


Dernière édition par andre48 le 05/07/2018 07:19:24; édité 9 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 16/03/2018 00:18:27    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Geache
Administrateur


Inscrit le: 09 Oct 2008
Messages: 1 055

MessagePosté le: 13/06/2018 07:17:37    Sujet du message: Les Chroniques de MentA Répondre en citant

Très prometteur comme début.

J'ai un petit soucis avec la phrase suivante :

"Il l’a vu et revue, c’était comme si le futur qui survenait et s’imposait à lui, une des interfaces idéales entre les humains et MentA."

Soit il manque quelque chose dans la phrase, soit je n'ai rien compris. De plus, s'il l'a "vu", il l'a "revu". Ou "vue" et "revue".

Mais pas un genre puis l'autre. Ou alors je dis une grosse connerie, mais les puristes de la langue confirmeront ou infirmeront.

"Les lieux lui étaie,t devenus familiers, il franchit maintenant sans hésitation l’immaculé hall d’entrée et la sécurité." : une petit faute de frappe à "étaient".

Mais j'aime. Je vais lire la suite dés que possible.
Revenir en haut
andre48
Plume de Calao


Inscrit le: 07 Mai 2017
Messages: 69

MessagePosté le: 14/06/2018 02:54:52    Sujet du message: Les Chroniques de MentA Répondre en citant

Merci Geache, merci pour les corrections.
Bonne journée
André
_________________
Vraiment riche est celui qui porte dans son âme plus de rêves que la réalité n’en peut détruire”. Hans Kruppa
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Liz
Plume de Kookaburra


Inscrit le: 27 Oct 2015
Messages: 799

MessagePosté le: 24/06/2018 10:54:44    Sujet du message: Les Chroniques de MentA Répondre en citant

J'ajouterai :

neuro-musculaires
des traits encerclaient des groupes de petits papiers de couleur

Bon début, je vais écouter les suite
_________________
On ne m'a jamais rien donné, même pas mon âge !            Ma page pour AVP
 
Sur ma page AVP, j'explique comment nous lisons et écrivons. Il y a aussi (en exemple) un devoir pédagogique paru en ebook (18 pages) avec une illustration de Rebecca Fourment.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 15/11/2018 14:19:34    Sujet du message: Les Chroniques de MentA

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Plumes d'écrits -> Petits textes sans conséquences Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com