A vos plumes ! Index du ForumA vos plumes !
Forum littéraire, qu'on se le dise !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Les Chroniques de MentA

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Plumes d'écrits -> Petits textes sans conséquences
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
andre48
Plume de Calao


Inscrit le: 07 Mai 2017
Messages: 69

MessagePosté le: 24/03/2018 02:19:41    Sujet du message: Les Chroniques de MentA Répondre en citant

Ch 3 - Préparatifs

En France, nous avons choisi Robert, un retraité français, pour tester nos projets. Son amie Zoé, l’a aidé à se doter de son I-Double, un avatar qu’il a nommé Roberto. Elle lui propose de demander une libellule, micro-drone IA qui pourrait lui servir de secrétaire, d’assistante.
Passé l’effet de nouveauté, Robert a un peu négligé Roberto, son I-Double. Nous devons le doter rapidement d’une libellule pour obtenir le maximum d’informations sur Robert.
J’ai oublié de vous dire où habite Robert (en fait je n’oublie jamais rien, mais ça énerve moins les gens si je dis cela, c’est plus humain). Voilà, c’est tout simple il vit à Orléans, ville moyenne, dans une rue calme du centre-ville qui donne sur la Loire (fleuve de 1 006 km, bassin de 117 500 km2).
Une bonne partie de son existence s’est déroulée avant le tout numérique, sans données directement accessibles en un clic. Je devrai pouvoir lui soutirer une partie de ses vieux souvenirs.
Pour qu’il puisse relire facilement mes chroniques, j’imprime tout, au fur et à mesure, sur des feuilles de papier A4 et Times14 (il a une très mauvaise vue). Zoé lui a déjà acheté deux beaux classeurs. Il aimera certainement y conserver mes chroniques en y intercalant ses notes manuscrites ou des photos jaunies quelconques.
À chaque rencontre, Zoé insistait :
« Maintenant que tu es Bob, achète de nouveaux T-shirts, tu auras dix ans de moins.
— Doucement les frais !
— À propos, Bob, si on faisait à la mairie ta demande de libellule ? Ça te changerait la vie, essaye
— Zoé, tu veux qu’on m’observe comme un rat de laboratoire grâce à ce truc connecté ! »
Il ne voulait pas céder, accepter de suite, elle ne devait pas avoir une victoire trop facile. Pendant plusieurs semaines Robert avait fait mine de refuser ce micro-drone. Une complicité doit pouvoir être aussi un jeu d’acteur ; quelques résistances où des échanges genre ping-pong s’imposent.
Un samedi en fin d’après-midi, Bob savait qu’il capitulerait
sans conditions devant cette toute nouvelle jeune femme, mince, élégante, aux membres si fins, si longs et à l’esprit affuté.
Elle l’avait relancé :
« Alors Bob, tu t’es décidé ?
— Ok pour une libellule, mais c’est bien pour te faire plaisir, et tu me fais la demande en ligne à cette foutue mairie.
— Tu ne l’aimes pas beaucoup ta mairie, tu y as travaillé trop longtemps ? »
Il fit un vague geste de la main, il voulait seulement demander vite fait sa libellule, pas lui parler de son ancien travail. Elle sortit son smartphone. Il lui donna les informations et râla pour le mot de passe. En trois minutes elle envoya la demande.
« Tu l’auras peut-être pour ton anniversaire, bye ! ». Le temps de jeter cette phrase tout en fourrant son mob dans son gros sac rouge, elle était partie. Robert se réfugia dans son fauteuil, attendre, il savait bien faire ça.
MentA avait déjà étudié la petite messagerie de Robert, ses divers abonnements, son historique de recherches sur le Net… Il avait noté : « c’est inintéressant au possible, pas d’aspérités, ni de graves défauts, sa future libellule pourrait bien finir par éprouver de l’ennui. »
---
Suite à cette demande, Robert reçut une première visite. La sonnette retentit, un vendredi en fin de matinée pluvieuse. Il ouvrit sa porte à une jeune assistante sociale, tout sourire. « Bonjour, monsieur Dunant, je m’appelle Alice, puis-je vous appeler Robert ? ».
Il répondit oui en souriant, ce fut sa première défaite, annonciatrice de sa reddition déjà acceptée. Petite, brune, assez jolie, jean et veste bleu marine, un chemisier blanc. Ni intimidante, ni excitante. Elle était parfaite pour les premiers contacts avec les vieux. Alice connaissait presque tout sur lui. Elle lui rappela quand et où il était né, ses divers emplois, son entrée à la mairie et son départ à la retraite. Elle était désolée qu’il ait perdu un de ses amis l’année dernière… Il l’écouta et dut reconnaitre que c’était bien en quelques phrases l’ultra-raccourci de sa vie. Il apprécia son amabilité face à lui, silhouette alourdie, un peu avachie et au regard presque éteint.
Elle accepta un café et aborda la question principale.
« Nos services sont issus d’un partenariat entre Senior33 et le ministère de la Santé. Ce qui veut dire que les prestations de base vous sont offertes. Si vous acceptez notre offre, vous recevez votre libellule dans moins d’un mois. Très vite, un consultant viendra d’abord pour mettre en place son environnement. Ne vous faites pas de soucis, tout sera prêt avant son arrivée. Ce document vous donne les conditions générales, vous pourrez toujours mettre fin à nos relations, sans préavis. »
Robert savait qu’une fois une libellule entrée dans une maison, personne n’avait voulu s’en séparer.
Alice lui tendit trois pages écrites en petits caractères. Il fit semblant de les lire. Elle regardait ailleurs. Elle devait savoir que presque tous signaient sans pouvoir lire ou sans comprendre le contrat. Robert apprécia sa discrétion, parapha le tout et signa.
Elle lui accorda quelques instants, quelques mots, avant de sortir.
---
Chez Senior33 nous suivons à la lettre les procédures spéciales pour ceux qui font l’objet de nos recherches. Nous installons chez eux de minuscules objets connectés placebos, la visite de notre ‘technicien installateur’ chez Robert est nécessaire.
Sous le coup de la colère, Robert pourra éventuellement les détruire. Ils ne servent en aucune façon. Il y a déjà chez lui suffisamment d’objets familiers connectés, TV, smartphone, frigo, fer à repasser, poubelle… Seul le mini-cube est indispensable, il pourrait être livré prêt à installer.
Quelques jours après, un homme frappa à sa porte.
« Bonjour, je suis Maxime, je travaille pour Senior33 ? Vous êtes monsieur Dunant ?
— Oui, entrez et appelez-moi Bob.
— Je pense qu’on vous a prévenu, je passe faire l’installation. »
— Ce sera long ?
— Non. Il continua, très doucement, presque sur un ton confidentiel. J’installe une base multifonction et mets à jour vos appareils numériques.
— Bon, faites ce qu’il faut. »
Pour ne pas être dans ses pattes, tout en l’observant du coin de l’œil, Robert prit un vieux livre et se cala dans son fauteuil. Maxime se mit rapidement au travail, en lui expliquant que son système wifi, ordinateur, tablette, télé et tous les objets connectés devaient passer en mode Wi-Fi max. Il lui montra un petit cube brillant de trois centimètres de côté. « Je vous le place sur le haut de votre bibliothèque, je vais régler la puissance et vérifier le signal dans chaque pièce ».
Du coin de l’œil, Robert l’observait aller et venir. Pour tout paramétrer, Maxime s’activait, un boitier de contrôle à la main. Une petite demi-heure plus tard il semblait satisfait.
Pour réveiller Robert il fit un peu de bruit en rangeant ses outils.
« Voilà Bob tout est OK, j’ai installé les micro-caméras et les logiciels. Dès son arrivée, votre libellule a son environnement.
— Ce sera vous qui viendrez me l’apporter ?
— Non elle sera pré-initialisée et on vous la livrera à domicile. Excusez-moi, je dois y aller.
— Bien, merci et bonne journée. »
Phrase banale pour mettre fin à une non-relation. Il savait que le jeune homme ne tenait pas à lier conversation avec tous les vieux bavards.



_________________
Vraiment riche est celui qui porte dans son âme plus de rêves que la réalité n’en peut détruire”. Hans Kruppa


Dernière édition par andre48 le 14/07/2018 04:49:21; édité 9 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 24/03/2018 02:19:41    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Liz
Plume de Kookaburra


Inscrit le: 27 Oct 2015
Messages: 799

MessagePosté le: 27/03/2018 12:33:55    Sujet du message: Les Chroniques de MentA Répondre en citant

Petite astuce pratique :

Dans la typographie française : les dialogues s’écrivent avec des tirets cadratins (tiret long)
Plus long que le tiret du 6.

Il y a deux façon de le faire : CTRL + Alt + le tiret moins du pavé numérique (cette formule fonctionne dans Word mais pas partout)

Celle-ci fonctionne dans tous les logiciels sous Windows : maintenir enfoncé Alt et taper 0151.
_________________
On ne m'a jamais rien donné, même pas mon âge !            Ma page pour AVP
 
Sur ma page AVP, j'explique comment nous lisons et écrivons. Il y a aussi (en exemple) un devoir pédagogique paru en ebook (18 pages) avec une illustration de Rebecca Fourment.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Geache
Administrateur


Inscrit le: 09 Oct 2008
Messages: 1 057

MessagePosté le: 13/06/2018 16:46:18    Sujet du message: Les Chroniques de MentA Répondre en citant

Quelques petits trucs que j'ai repéré :

« micro-drone IA qui lui pourrait lui servir de secrétaire, d’assistante ». -- Il y a un « lui » de trop directement après « IA qui »

« Passé l’effet de nouveauté passé » ,

« Il aimera certainement y conserver mes chroniques en y intercaler ses notes manuscrites ou des photos jaunies quelconques. » -- « intercalant » au lieu de « intercaler ».

— À propos, Bob, si on faisait à la mairie ta demande de libellule ? ça te changera la vie, essaye ce truc génial. – Il n’y aurait pas une discordance de temps : faisait – changera ?

— Tu ne l’aime pas beaucoup ta mairie, tu y as travaillé trop longtemps ? » -- « aimes » au lieu de « aime ».

« Elle sortit son smartphonee. » -- Une faute de frappe, un seul e à la fin de smartphone.

Trois minutes elle envoya la demande. – Plutôt « En trois minutes », non ?

« La sonnette a retenti, un vendredi en fin de matinée pluvieuse » -- Je dirais plutôt « La sonnette retentit »

« Bonjour, monsieur Dunant, je m’appelle Alice, puis-je vous appelez Robert ? » -- « appeler » au lieu de « appelez ».

« Je vous le place sur le haut de votre bibliothèque, je vais régler la puissance et vérifiant le signal dans chaque pièce ». – « vérifier » au lieu de « vérifiant »

Un peu déçu après cette partie. Non pour l'écriture mais pour l'ambiance qui semble tourner à l'arnaque autour du pauvre Robert. Mais bon, j'ai une suite à lire.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 17/11/2018 10:31:31    Sujet du message: Les Chroniques de MentA

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Plumes d'écrits -> Petits textes sans conséquences Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com