A vos plumes ! Index du ForumA vos plumes !
Forum littéraire, qu'on se le dise !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Ustalost

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Plumes d'écrits -> Petits textes sans conséquences
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
SirMK
Modérateur


Inscrit le: 18 Oct 2007
Messages: 1 831

MessagePosté le: 19/04/2018 18:37:19    Sujet du message: Ustalost Répondre en citant

Bonjour à tous !
Je reviens avec un nouveau poésique, via un texte plutôt personnel. Vos retours positifs me poussent à continuer et à m'améliorer ; merci beaucoup !




Je ne sais pas quoi te dire. Il faut croire qu'il se passe des choses que j'ignore. Sans doute tu vis une douleur que je ne connaîtrai jamais. Mais je dois saisir ce qui te dérange, lever ce voile qui te recouvre... Et espérer que ce ne soit qu'un trouble, et non un linceul cousu d'avance.

Je prends ta main, en silence. Je considère ton regard fuyant, ta bouche tombante, et ces yeux qui vont d'endroits à d'autres : que cherches-tu ? Que vais-je trouver ? Tu ne veux rien me dire. D'une manière imperceptible, j'approche l'index et le majeur sans effleurer la peau blême de cette main molle, et les dépose au niveau du poignet.
Une pulsation, même faible, pourrait m'apporter un semblant de réponse.

Ton cœur saigne et ton esprit semble avoir quitté ton corps épuisé. Lassé d'errer dans les ténèbres, de se retrouver coincé au sein de ses limites et de trébucher sur de nombreux obstacles. La fatigue t'encombre, tu tournes en rond, une bouteille à la main, un joint entre les doigts. Les vapeurs t'emportent, et t'éloignent de cette âme que tu as oubliée.
De cet enfant que tu n'es plus.

Entends-tu ces nappes musicales, ces notes flottantes en apparence apaisées ? Tu en ignores les saturations. Dans la cathédrale des vices, les murs sont couverts de suie. Les vitraux aux larmes séchées laissent pénétrer une lumière faite de guitares vrillantes. Alors que tu descends une gorgée, les pulsations s'accélèrent, et le sang se perd dans des rythmiques accablantes. Les synapses, trompées et égarées, ne savent que faire, hormis hurler à l'agonie.


Ta gorge se noue, tes viscères se consument : un incendie se déclenche lors d'une nuit de trop. Tu aurais mieux fait de rester au lit... « Sois sage », t'a-t-on répété. Les flammes lèchent ta silhouette enveloppée de fumée ; tes pieds s'enfoncent dans les cendres. Il ne reste que ta bouche pour crier.
Tu tentes de fuir, de t'éloigner au plus vite de ce chaos quotidien, malgré le poids des muscles engourdis. Mais les cris se répètent en écho ; la douleur rémanente, suspendue par l'inertie de ta chair paralysée, se relance de plus belle, éclatée sous une mesure que tu ne supportes plus.
Chercherais-tu cette rédemption, cette lumière qui survivrait aux abîmes les plus profonds ?

Alors, impuissante et sans repère, l'errance se poursuit, accompagnée d'instants où plus rien ne s'accomplit. Toujours, tu reviens vers cette église éventrée, qui laisse apparaître un ciel maladif. Allongée, tes doigts glissent sur les restes du bâtiment calciné, et tu sembles apprécier la douceur des poussières immobiles.
Un râle naît au plus profond de toi, mais tu préfères le sermonner. « Sois sage, ô ma Douleur, et tiens-toi plus tranquille »
« Sois sage », t'a-t-on répété...

Je lâche ta main, et je cherche à redresser ce visage qui ne sourit plus. Ne vois-tu pas, au-delà des nuages de soufre, que le soleil demeure toujours ? Ne perçois-tu pas la course des jours, et le renouveau d'un printemps que tu aurais perdu ? Dans le vacarme grondant, tu as trop longtemps négligé cette basse vrombissante et chaleureuse.

Aussi, maintenant que les vitraux ont éclaté, ne peux-tu pas voir les rayons de lumière percer les nuages tourbillonnants ? Non, ne crains rien : ce ne sont pas les flammes vicieuses qui s'approchent. Le soleil brûle au loin, mais t'apporte ce calme triomphant, un baiser sur le front.

N'entends-tu pas, dans cette musique tourmentée, l'espoir d'un jour nouveau ? De l'immolation vient la purification. Au delà du désespoir, une renaissance est permise à qui veut la saisir. Ne sens-tu pas cette passion qui me porte, cette envie que j'ai de t'amener à reconsidérer les choses ?
Bien sûr, ce ne sont que des mots ; et je ne parle que de musique.
Ce ne sont que des notes.
Et je ne suis que ton frère.
_________________
Mon Facebook !
Ma chaîne Youtube !
Pour votre soutien et votre aide sur le forum, merci à tout le monde. Bon courage et bonne continuation ! Smile
Blog : http://contes-urbains.blogspot.fr


Dernière édition par SirMK le 21/04/2018 10:48:10; édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 19/04/2018 18:37:19    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Donaco
Plume de Griffon


Inscrit le: 22 Oct 2015
Messages: 2 248

MessagePosté le: 19/04/2018 19:35:38    Sujet du message: Ustalost Répondre en citant

J'aime beaucoup le chant sauvage qui ponctue avec lyrisme le texte.

Je préfère l'entendre que le lire, ton texte. Il devient plus puissant, c'est vraiment une très bonne idée de le mettre en voix.
A première lecture, sans l'écouter, je dois te dire que j'ai eu l'impression de lire un texte de révolte, comme peut en écrire la jeunesse. Ce n'est pas ce que j'aime lire.
J'ai apprécié de l'entendre. J'ai cependant trouvé que la musique reprenait un peu trop souvent.

Sinon, je tique avec cette expression "de se retrouver coincé au sein de ses limites", c'est "coincé" que je ne trouve pas beau du tout.

La chute est PARFAITE.
Revenir en haut
SirMK
Modérateur


Inscrit le: 18 Oct 2007
Messages: 1 831

MessagePosté le: 19/04/2018 19:43:44    Sujet du message: Ustalost Répondre en citant

J'aime bien voir la différence de perception entre le texte seul et avec la mise en voix Smile Après, le but est double : la musique ajoute quelque chose au texte, mais le texte permet aussi de présenter un autre visage de la musique extrême.

Pour la place de la musique, je tente encore des choses. Avant, j'en mettais pas trop, et là j'ai laissé plus de place à celle-ci. Je dois encore trouver un équilibre.

Merci pour ton retour, ça me donne des pistes pour la suite, c'est super Smile
_________________
Mon Facebook !
Ma chaîne Youtube !
Pour votre soutien et votre aide sur le forum, merci à tout le monde. Bon courage et bonne continuation ! Smile
Blog : http://contes-urbains.blogspot.fr
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Geache
Administrateur


Inscrit le: 09 Oct 2008
Messages: 960

MessagePosté le: 25/04/2018 10:40:39    Sujet du message: Ustalost Répondre en citant

Je vais essayer d'écouter cela demain.
Revenir en haut
SirMK
Modérateur


Inscrit le: 18 Oct 2007
Messages: 1 831

MessagePosté le: 27/05/2018 22:33:18    Sujet du message: Ustalost Répondre en citant

Geache a écrit:
Je vais essayer d'écouter cela demain.


J'espère que le format t'a plu Wink
_________________
Mon Facebook !
Ma chaîne Youtube !
Pour votre soutien et votre aide sur le forum, merci à tout le monde. Bon courage et bonne continuation ! Smile
Blog : http://contes-urbains.blogspot.fr
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Geache
Administrateur


Inscrit le: 09 Oct 2008
Messages: 960

MessagePosté le: 06/06/2018 07:34:20    Sujet du message: Ustalost Répondre en citant

Je n'ai pas encore pris le temps de l'écouter Embarassed
Revenir en haut
Geache
Administrateur


Inscrit le: 09 Oct 2008
Messages: 960

MessagePosté le: 07/06/2018 08:22:00    Sujet du message: Ustalost Répondre en citant

Bon, j'ai fait une première écoute de ton poésique.

Le texte et la musique vont vraiment bien ensemble, sur ce point je n'ai absolument rien à dire. Il y a une alternance douce et plus... "sauvage", oui.

Par contre, il y a un truc qui me gêne un peu, c'est le hachage que tu mets dans ta déclamation : on ne parle pas de cette manière.

Un exemple :

Dans la phrase "Une pulsation, même faible, pourrait m'apporter un semblant de réponse."
Que tu mettes un temps d'arrêt après chaque virgule, je trouve cela normal. Par contre, tu en poses un entre "m'apporter" et "un semblant de réponse".

Même chose dans le final de la phrase :

"Alors que tu descends une gorgée, les pulsations s'accélèrent, et le sang se perd dans des rythmiques accablantes. Les synapses, trompées et égarées, ne savent que faire, hormis hurler à l'agonie."

Pourquoi ces temps d'arrêt entre
"et le sang se perd" et "dans des rythmiques accablantes"
"hormis" et "hurler à l'agonie" ?

Cela me donne une impression trop forte que tu déclames. Ce n'est pas assez naturel, si je peux m'exprimer ainsi.
Je pense que le poésique gagnerait en intensité si tu supprimais ces temps d'arrêt intempestifs.

Et personnellement, je ne mettrais pas autant de temps entre les deux dernières phrases :

Ce ne sont que des notes.
Et je ne suis que ton frère.

Je les enchaînerais plus vite.

Sinon, je te tire mon chapeau, c'est un fameux boulot.
Revenir en haut
SirMK
Modérateur


Inscrit le: 18 Oct 2007
Messages: 1 831

MessagePosté le: 21/06/2018 12:13:20    Sujet du message: Ustalost Répondre en citant

Merci beaucoup !
J'essaie d'être en effet plus naturel, mais ça reste difficile. Je sais que c'est la chose que j'ai le plus à bosser, j'en prends bonne note Smile
_________________
Mon Facebook !
Ma chaîne Youtube !
Pour votre soutien et votre aide sur le forum, merci à tout le monde. Bon courage et bonne continuation ! Smile
Blog : http://contes-urbains.blogspot.fr
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 17/07/2018 20:12:30    Sujet du message: Ustalost

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Plumes d'écrits -> Petits textes sans conséquences Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com