A vos plumes ! Index du ForumA vos plumes !
Forum littéraire, qu'on se le dise !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Souvenirs d'enfance

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Jeux de plumes -> Archives -> Archives 2018 -> Jeu 269 le jeu sans retournement -> Critiques constructives
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
BB1
Plume de Kinor


Inscrit le: 01 Aoû 2017
Messages: 134

MessagePosté le: 23/04/2018 15:39:54    Sujet du message: Souvenirs d'enfance Répondre en citant

Souvenirs d'enfance

Cette année là, à l'école primaire, j'étais le sujet des moqueries constantes de deux garnements, Jean Célestin et Marcel Pontisso. Ma frêle constitution faisait de moi une cible facile et mon visage disgracieux, l'objet de rosseries. La situation était devenue très pénible, je ne supportais plus leur sourire sarcastique. Un jour ils avaient caché ma trousse derrière le radiateur, une autre fois ils m'avaient offert un étrange soin capillaire en maculant de moutarde l'intérieur de la capuche de mon manteau pendant la cantine. De ces désordres découlaient invariablement bagarres, genoux écorchés, lunettes tordues ou cassées et sanglots rageurs. J'en tirais une rancœur profonde. L'instituteur avait une autorité incontestable, il est intervenu plusieurs fois et les punitions ont ramené l'apaisement.
Les méandres de la vie sont étonnants. Quelques vingt ans après, si les deux gaillards sont toujours aussi présents dans mes pensées, c'est que nos destins semblent encore liés. Vous allez comprendre. Je leur ai découvert en commun une motivations bien ancrée, ils exercent, si l’on peut parler ainsi, le même métier. Ce sont des vrais professionnel, formant un duo virtuose. Braqueurs de banque. L’un découpe les coffres au chalumeau comme personne, l’autre excelle dans l’informatique et la neutralisation des systèmes d’alarme. Ils s’en donnent à cœur joie et mènent grand train. Moi, je suis constamment sur leurs traces, à essayer de les pincer, mais ils savent s’y prendre, les bougres, pour me glisser entre les doigts.
Au fait, je ne me suis pas présenté, Alex, détective privé. Je travaille à l’ancienne, inébranlable dans mes enquêtes, mes modèles sont Philip Marlowe ou Nestor Burma. Mais je m’attarde, l’heure est pourtant cruciale. C’est que j’ai retrouvé leur trace, aux deux agneaux. Je connais leurs petites manies, depuis le temps que je les suis, faut dire qu’y z’étaient pas discrets non plus. Les flics, je les préviendrai en temps utile, l'occasion est si belle de profiter de la fête. Je les observe avec mes jumelles infrarouges. Cette fois je les tiens les lascars. Je les ai suivis dans la zone industrielle, jusqu’à un hangar où ils se partagent un butin. Aujourd’hui sera jour de revanche. J’y vais, il ne me reste qu’à me laisser glisser le long du talus et brandir mon Browning.
- Bonjour Messieurs! Alex, détective. Vous ne me reconnaissez pas? Réfléchissez, vous devriez trouver, avec toutes les conneries qu'on a pu faire ensemble.
J’ai lancé ma carte de visite à leurs pieds. Après l’avoir ramassée, ils finissent par se souvenir. Ils se lancent un regard et rigolent, d’un rire grinçant:
- Toi, on peut dire que tu nous amuses. À l’école, on t’appelait le couillon, eh bien on dirait que t’as pas changé.
Mon doigt se crispe. Je prends un air niais, histoire de leur donner raison:
- Tu vois Jean, c’est dommage je trouve, t'avais les capacités pour être honnête. Toi aussi Marcel, tu aurais pu te donner plus de mal.
- Eh, Alex, fais pas de connerie ...
Avec un grand sourire béat, je tire et les descends tous les deux. Raides morts. Je suis pas un émotif mais mon cœur s'est accéléré, comme c’est facile, je n’en reviens pas. Je sors les flingues de leurs blousons, histoire de pouvoir au besoin plaider la légitime défense. Une bonne action à mon crédit, j’ai débarrassé la terre de deux fripouilles. Je bombe fièrement le torse et murmure avec philosophie:
- Maintenant ton passé est derrière toi, mec. Pars, surtout ne te retourne pas.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 23/04/2018 15:39:54    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Melchior7
Plume de Quetzal


Inscrit le: 08 Jan 2018
Messages: 49

MessagePosté le: 23/04/2018 16:30:15    Sujet du message: Souvenirs d'enfance Répondre en citant

La suite des Petits chenapans, je suppose. Rien de répréhensible à cela, juste que le choix des noms de famille est rarement anodin. Jean et Marcel, ça pourrait être n’importe qui, mais Célestin et Pontisso, pourquoi ? Est-ce pour ancrer cette fiction dans le réel ou satisfaire un caprice de l’auteur dont on se sent exclu ? La présence des noms de famille apporte-t-elle quelque chose à l’histoire et si oui, quoi ? Déjà que je m’efforce dans la mesure du possible de ne jamais nommer mes personnages, alors deux patronymes dès la première ligne, ça m’interpelle (je tente juste de comprendre pourquoi je n’ai pas voté pour ce texte, pas de dire ce qu’il faut faire).
S’agissant de l’histoire, c’est gentillet, puis BAM, BAM ! Deux mecs zigouillés. Je sais bien que les psychopathes sont des gens tout à fait normaux jusqu’à ce qu’ils passent à l’action, mais ici, la transition est rude. Si Alex est un nettoyeur à la Léon, il faut préparer un peu le terrain en amont. Bref, ça commence comme un Bibi Fricotin et ça se termine en pulp fiction (je recycle, moi aussi). Dans une histoire aussi courte, il faut choisir son camp.
Revenir en haut
BB1
Plume de Kinor


Inscrit le: 01 Aoû 2017
Messages: 134

MessagePosté le: 23/04/2018 17:02:09    Sujet du message: Souvenirs d'enfance Répondre en citant

Merci Melchior7 pour ton commentaire et bravo pour ta perspicacité quant aux petits chenapans, qui étaient sur un autre site. Personnellement, j'ai l'impression que nommer les personnages les ancre dans le réel. Ce d'autant qu'à l'école primaire on mémorise les enfants beaucoup par leurs noms, c'est au moins le souvenir que j'en ai. Peut-être est-ce infondé vu ton ressenti.
Pour le côté gentillet qui dérive brusquement, l'atmosphère s'inspire du film Coup de torchon où Philippe Noiret avait cette attitude tranquille et terrible ...


Dernière édition par BB1 le 23/04/2018 17:11:01; édité 1 fois
Revenir en haut
Khéops
Plume de Simurgh


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 6 171

MessagePosté le: 23/04/2018 17:09:37    Sujet du message: Souvenirs d'enfance Répondre en citant

Je pense que ce sont les années à supporter les autres sans rien dire qui l'ont durci et qui font qu'il réagit aussi violemment ensuite, poursuivant une vengeance aveugle. Néanmoins, il y a quand même quelques incohérences, notamment entre son caractère très doux et sensible et ce qu'il est devenu (il dit ne pas être un émotif mais c'est faux, sinon il n'agirait pas ainsi). Même si la rancoeur a pu le faire changer, là, c'et vraiment trop radical...

De plus j'ai trouvé que le parti pris d'interpeller le lecteur, ainsi que le style très distancié que tu utilises n'étaient pas adaptés au texte. Cela coupe toute émotion, on ne se sent pas du tout proche ni en empathie avec le héros, on assiste à ses malheurs un peu de loin, extérieurement...
_________________
http://gcm-ecriture.com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
danielle
Plume de Simurgh


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 4 548

MessagePosté le: 24/04/2018 08:04:03    Sujet du message: Souvenirs d'enfance Répondre en citant

"S’agissant de l’histoire, c’est gentillet, puis BAM, BAM ! Deux mecs zigouillés !" dit Melchior.
Moi, ça m'a plu, cette révolte, cette violence de celui qui a subi pendant tant d'années. La rancoeur accumulée, le désir de vengeance nourri en secret comme seul but et qui fait perdre la tête lorsqu'enfin le héros retrouve la trace de ses "tortionnaires", je n'y vois pas d'incongruité.
_________________
"Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites." J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Emilie12
Plume de Kinor


Inscrit le: 11 Jan 2018
Messages: 128

MessagePosté le: 25/04/2018 10:42:59    Sujet du message: Souvenirs d'enfance Répondre en citant

J'ai bien aimé la fin, on y pense puis on se dit que ça va pas finir comme ça et Bam, si en fait il le fait! Ce texte m'a plu.
Revenir en haut
BB1
Plume de Kinor


Inscrit le: 01 Aoû 2017
Messages: 134

MessagePosté le: 25/04/2018 22:31:22    Sujet du message: Souvenirs d'enfance Répondre en citant

Merci Khéops, danielle et Emilie12 pour vos commentaires.
Revenir en haut
tobermory
Administrateur


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 7 839

MessagePosté le: 03/05/2018 10:38:44    Sujet du message: Souvenirs d'enfance Répondre en citant

Une agréable atmosphère de polar, de l’humour et Alex a bien choisi ses modèles.
La mention des patronymes m’a également interpellé ; les prénoms suffisaient à les désigner et donc les noms déconcertent un peu. Orcus (une ex star du jph) disait qu'autant que possible il évitait de nommer ses personnages. (Ah, tiens, à retenir comme thème de discussion)
Je trouve que l’histoire est racontée avec beaucoup de naturel jusqu’à la rencontre avec les deux lascars. Par contre je n’ai pas trop cru au dialogue et je suis surpris qu’ils se laissent avoir aussi facilement alors qu’ils doivent être sur leurs gardes (mais ils savent s’y prendre, les bougres, pour me glisser entre les doigts.)
_________________
Le monde ne mourra jamais par manque de merveilles mais uniquement par manque d’émerveillement (G. K. Chesterton)
Revenir en haut
BB1
Plume de Kinor


Inscrit le: 01 Aoû 2017
Messages: 134

MessagePosté le: 03/05/2018 12:29:16    Sujet du message: Souvenirs d'enfance Répondre en citant

@Tobermory: Merci pour ce commentaire.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 17/08/2018 17:45:48    Sujet du message: Souvenirs d'enfance

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Jeux de plumes -> Archives -> Archives 2018 -> Jeu 269 le jeu sans retournement -> Critiques constructives Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com