A vos plumes ! Index du ForumA vos plumes !
Forum littéraire, qu'on se le dise !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Petit rat

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Jeux de plumes -> Archives -> Archives 2018 -> Jeu 270 le jeu de la danse -> Les CC
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Khéops
Plume de Simurgh


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 6 156

MessagePosté le: 07/05/2018 09:39:48    Sujet du message: Petit rat Répondre en citant

Je n’étais pas faite pour avoir des gosses. Ils m’ennuient profondément. Bébés, ils pleurent, tètent, chient et dorment. Dans cet ordre. Des larves. Plus tard, ils ont toujours besoin de quelque chose, ne sont jamais comme on le voudrait. Des enquiquineurs la plupart du temps. Sauf si on s’applique à les façonner. Tous les jours et tout le temps. C’est ce que j’ai fait avec Emma, vous savez, c’était la seule solution vivable.
Ma passion à moi, c’est la danse. La vraie, la seule, la danse classique. J’ai inscrit Emma très tôt dans un cours, j’avais à peine deux ans. Normalement, elle n’avait pas le droit mais j’ai des relations, ça facilite bien les choses. C’était encore un gros bébé pataud qui marchait comme un canard mais à force d’entrainements, elle a fini par intégrer les battements, pas chassés et autres entrechats. J’ai installé une barre à la maison, elle pouvait continuer ses exercices, je vous assure que cela a bien arrangé les choses. La danse classique est l’école de la persévérance, on n’a rien sans rien et il faut travailler dur pour arriver à quelque chose. C’est toujours ce que disait maman lorsqu’elle rechignait à s’y mettre. « Tu ne seras jamais prise dans le corps de ballet de l’Opéra si ton niveau est trop bas. Tu dois être la meilleure. » Et j’étais la meilleure. Même quand j’étais fatiguée ou que j’avais mal, je persévérais. Emma persévérait. Pas toujours. J’étais obligée de me mettre en colère, c’était pour ton bien. Elle est vraiment devenue la meilleure, vous savez et a réussi brillamment le concours d’entrée à l’école de danse. Avec deux ans d’avance, elle a bénéficié d’une dispense. Comme j’étais mignonne avec mon justaucorps rose et ma couronne de fleurs dans les cheveux ! Il fallait la voir évoluer sur la musique, virevolter sur la scène, légère comme une plume, aérienne et diaphane, si jolie. Son port de bras et mes ronds de jambes étaient parfaits. L’arabesque était ma spécialité.
Les enfants, vous savez, ce ne sont que de petits adultes en miniature et Emma n’avait rien de différent des autres. Si je n’avais pas été sévère et exigeante avec elle, elle ne serait pas parvenue au niveau d’excellence où je suis arrivée. Je sais que j’ai raison. N’est-ce pas ? Bientôt elle dansera dans le corps de ballet et les représentations se succèderont. Il ne faut pas que je me ramollisse surtout, la saison est longue et difficile.
Mais je vous ennuie peut-être avec mes histoires, je vois que vous regardez au loin. Vous aussi, vous avez une petite fille ? Il va bientôt falloir que je rentre, je dois réviser pour le concours, je dois être la meilleure.

``````


Dans la chapelle, le petit cercueil croulait sous les roses blanches. Quelques personnes s’attardaient, plongées dans la prière. La femme qui parlait toute seule se tut. Elle contemplait les murs, comme étourdie, d’un air étonnée. Puis elle se leva avec peine, s’appuyant sur sa canne et fit quelques pas vers la sortie. Sur son passage, des murmures s’élevèrent :
« C’est Emma Langlois, la célèbre danseuse étoile ! Qu’est-ce qu’elle a vieilli, elle doit bien avoir 70 ans maintenant… Que fait-elle là ? »
La femme clopina jusqu’au parvis, protégeant ses yeux de sa main. Le soleil l’éblouissait. Désorientée, elle semblait chercher quelqu’un ou quelque chose. Deux hommes en blanc se précipitèrent.
« Alors Madame Langlois, encore en vadrouille, on vous cherchait partout ! Il faut rentrer maintenant.
— Oui, j’ai mon gala ce soir. »
Ils la conduisirent vers l’ambulance.
_________________
http://gcm-ecriture.com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 07/05/2018 09:39:48    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Dirini
Plume de Garuda


Inscrit le: 17 Sep 2016
Messages: 293

MessagePosté le: 07/05/2018 10:07:57    Sujet du message: Petit rat Répondre en citant

J'ai voté pour toi comme tu le sais déjà. Mes raisons :  La chute est très bonne, la relecture savoureuse, le style agréable et tu manies avec virtuosité tous les changements de "point de vu" dans la folie de la protagoniste. Folie qui d'ailleurs est plutôt crédible (ou forme de sénilité ?).


Je ne l'ai pas mis en coup de coeur car la concentration que ton texte nécessite est importante, et la première lecture tend a être indigeste.


Mais j'ai adoré, c'est le genre de texte sur lequel j'aimerais discuter. Que tu nous explique ta démarche de création. Comment, quand, pourquoi ? Bref, tout !


Au plaisir d'avoir ta réponse et de te relire a nouveau sur ce forum ! Smile


Dernière édition par Dirini le 07/05/2018 15:04:57; édité 1 fois
Revenir en haut
BB1
Plume de Kinor


Inscrit le: 01 Aoû 2017
Messages: 127

MessagePosté le: 07/05/2018 15:01:38    Sujet du message: Petit rat Répondre en citant

Un texte pour moi un peu mystérieux, comment la fille peut-elle se mettre à la place de la mère, pourquoi ce petit cercueil ?
J'ai trouvé aussi que les changements de point de vue mère /fille étaient un peu raides, le faire une ou deux fois de façon plus marquée aurait mieux permis de s'y retrouver.
Enfin c'est juste mon ressenti.
Revenir en haut
Khéops
Plume de Simurgh


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 6 156

MessagePosté le: 07/05/2018 17:21:46    Sujet du message: Petit rat Répondre en citant

Alors oui, je comprends parfaitement que ce texte ait pu dérouter les lecteurs, d'où sa place en milieu de tableau. Je vais donc donner une petite explication qui, j'espère, éclairera votre lanterne. Quant à une "démarche de création" je ne sais pas si j'en ai une précise, je pense que je considère chaque texte et chaque sujet comme une entité à part et que je m'adapte ensuite.

Pour ce texte-là, je voulais au départ écrire l'histoire d'une femme qui voulait à tout prix formater sa gamine et en faire une danseuse étoile. Jusqu'à ce que la gamine n'en puisse plus et se suicide, d'où le cercueil... Et puis, j'avais la phrase "je n'étais pas faite pour avoir des gosses" qui me trottait dans la tête. J'ai commencé avec elle puis j'ai écrit, en suivant mon idée de départ. Petit à petit, je me disais que tout cela allait se terminer par du larmoyant autour d'un enterrement et que ça n'apporterait pas grand chose au sujet... Et puis, je n'arrivais pas à visualiser la scène finale et si je ne peux pas visualiser les choses, j'ai du mal à les écrire !
Je me suis donc creusé le ciboulot et je me suis dit que la danseuse étoile, ce pouvait être l'adulte et que c'était elle qui avait été martyrisée par sa mère jusqu'à en devenir folle et tout mélanger, s'imaginer qu'elle avait eu un enfant, alors qu'en fait, il s'agit d'elle-même. En fait, elle est internée parce que folle et elle fugue régulièrement et revit par la même occasion tout son passé, en mélangeant les choses. Pour matérialiser cela, j'ai utilisé les pronoms personnels différents, qui montrent les deux niveaux et qui résonnent, lorsqu'elle parle d'elle-même, comme les paroles de sa mère, des injonctions qui l'ont rendue folle. Elle parle à la petite fille qu'elle a été...

Le cercueil à la fin devient un symbole, celui de sa mort psychologique mais de sa mort alors qu'elle était enfant (cercueil avec des fleurs blanches). En fait, on ne sait pas s'il est réel, s'il y a vraiment un enterrement ce jour-là puisqu'il n'y a pas foule, juste deux femmes venues prier... et qui, en discutant de la femme, informent le lecteur de ce qu'il en est.

Alors bon, je vous l'accorde, c'est un peu tarabiscoté mais je voulais que la confusion de cette femme se retrouve aussi dans le style du texte, en même temps que son histoire tragique de petite fille traumatisée par le désir fou de sa mère...

Voilà, Dirini, les méandres tortueux de mon cerveau Laughing
_________________
http://gcm-ecriture.com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
danielle
Plume de Simurgh


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 4 531

MessagePosté le: 07/05/2018 17:27:15    Sujet du message: Petit rat Répondre en citant

Trop tortueux pour moi. Je me suis perdue dans cette histoire que j'ai lue et relue pour en dénouer les fils. Je comprends que tu aies volu tenter une expérience, j'admire ton courage et ton inevntivité mais non, pour moi, ça n'a pas fonctionné.
_________________
"Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites." J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Khéops
Plume de Simurgh


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 6 156

MessagePosté le: 07/05/2018 17:29:14    Sujet du message: Petit rat Répondre en citant

Je comprends tout à fait, Danielle. Dans ce genre de tentative, ça passe ou... ça casse ! Smile
_________________
http://gcm-ecriture.com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Dirini
Plume de Garuda


Inscrit le: 17 Sep 2016
Messages: 293

MessagePosté le: 07/05/2018 17:33:50    Sujet du message: Petit rat Répondre en citant

Pour moi ca passe, et je trouve que c'est une vraie réussite ! Smile

et merci d'avoir posé en quelques lignes le cheminement qui ta conduit a nous écrire ce texte, moi je suis dans une démarche d'apprentissage et tu m'offres une belle et fascinante leçon là !
Revenir en haut
Khéops
Plume de Simurgh


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 6 156

MessagePosté le: 07/05/2018 17:40:15    Sujet du message: Petit rat Répondre en citant

Eh bien écoute, tant mieux si cela peut t'aider !

J'avais écrit il y a quelques années, un texte un peu identique dans l'idée, même si différent par le sujet : une mamie qui avait connu la rafle du Vel d'Hiv et qui gardait une petite voisine, avait confondu l'époque de la guerre avec l'époque actuelle et avait tué la petite fille, persuadée qu'elle la protégeait pour la soustraire aux nazis, parce que sa soeur avait été tuée par eux. Elle superposait le passé et le présent, sa soeur et la petite fille actuelle. Pour matérialiser ça, j'avais utilisé le flask back et les italiques...
_________________
http://gcm-ecriture.com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Melchior7
Plume de Quetzal


Inscrit le: 08 Jan 2018
Messages: 49

MessagePosté le: 07/05/2018 18:31:06    Sujet du message: Petit rat Répondre en citant

Je suis surpris d’avoir voté pour ce texte qui m’a un peu agacé avec ses changements flous de points de vue qui rendent la lecture difficile. Que dire, par exemple, de la phrase « J’ai inscrit Emma très tôt dans un cours, j’avais à peine deux ans », sinon que l’auteur se fiche un peu du monde ? Et la fin manque d’originalité.
D’autres textes ont dû m’irriter encore plus. En revanche, le thème m’a plu. Comment rater sa vie et celle de son enfant, ou, au contraire, comment aller au-delà de ses limites et pousser son enfant à viser la plus haute marche, pour son bien. Cette question fondamentale a le mérite d'avoir été posée.
Revenir en haut
jeeves
Plume de Griffon


Inscrit le: 30 Aoû 2012
Messages: 1 783

MessagePosté le: 07/05/2018 19:22:07    Sujet du message: Petit rat Répondre en citant

BB1 a écrit:
Un texte pour moi un peu mystérieux, comment la fille peut-elle se mettre à la place de la mère, pourquoi ce petit cercueil ?
J'ai trouvé aussi que les changements de point de vue mère /fille étaient un peu raides, le faire une ou deux fois de façon plus marquée aurait mieux permis de s'y retrouver.
Enfin c'est juste mon ressenti.


...C'est le mien aussi...Mais c'est bien écrit !
Revenir en haut
Donaco
Plume de Griffon


Inscrit le: 22 Oct 2015
Messages: 2 250

MessagePosté le: 07/05/2018 19:29:45    Sujet du message: Petit rat Répondre en citant

J'ai apprécié d'être perdue... même au bout de la troisième fois ... parce que j'ai compris la fin et que la chute est très forte.

C'est un pari, c'est inventif, c'est émouvant mais il est vrai que c'est le genre de textes dont on peut dire: "Ca passe ou ça casse" Smile
Revenir en haut
Khéops
Plume de Simurgh


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 6 156

MessagePosté le: 07/05/2018 21:21:18    Sujet du message: Petit rat Répondre en citant

Une fin qui manque d'originalité pour les uns, une chute très forte pour les autres, du mystère ou du nébuleux, les goûts et les couleurs, hein... Mais c'est très bien qu'on ne soit pas tous d'accord sur les textes, si on avait tous les mêmes goûts, ce serait triste Smile

En revanche, non, je ne me fiche jamais de mes lecteurs, je les respecte et je pense qu'ils sont capables de comprendre entre les lignes, d'apprécier les textes décalés et expérimentaux, les sujets complexes et les styles différents. Si je me fichais du monde comme tu le dis, Melchior7, serais-je encore digne d'être un auteur ? Un auteur vit parce qu'il a des lecteurs et il écrit pour eux, la moindre des choses, c'est d'en tenir compte et de les juger dignes d'intérêt, sinon ce n'est même plus la peine d'écrire !

Merci Donaco pour ton analyse, c'est tout à fait cela, un essai, un pari et lors d'un pari, jamais rien n'est gagné d'avance, c'est aussi cela écrire, c'est essayer des choses, aborder des domaines différents, des styles différents, prendre des risques en sortant de sa zone de confort... Lire aussi, c'est ça... Smile
_________________
http://gcm-ecriture.com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
tobermory
Administrateur


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 7 828

MessagePosté le: 08/05/2018 16:39:52    Sujet du message: Petit rat Répondre en citant

Comme la plupart, j’ai été déconcerté par ce texte à partir de la phrase J’ai inscrit Emma très tôt dans un cours, j’avais à peine deux ans. Ensuite j’ai compris que la narratrice perd la tête et qu’elle endosse tour à tour la personnalité d’Emma et de sa mère tyrannique, qui veut faire d’elle une vedette de la danse. Une fois admis le principe, j’ai beaucoup aimé ce texte avec la tonalité particulière que lui donne la double personnalité de la narratrice. Et « expérimental » m’est aussi venu à l’esprit.

Par contre pour moi la fin à la 3ème personne n’est pas passée. C’est cette fois un récit qui a les caractéristiques de l’objectivité et je ne vois pas comment on pourrait penser que le cercueil n’existe pas. Je me suis donc demandé qui était cet enfant mort. J’ai d’abord pensé que c’était Emma, sauf que in fine on apprend que c’est elle la vieille dame. J’ai été un peu gêné par l’expression « les hommes en blanc », qu’on rencontre souvent dans les textes où on veut nous faire comprendre que le personnage est un échappé de l’hôpital psychiatrique. Il est vrai que dans un texte court c’est une expression pratique.

Quoiqu’il en soit, un texte intéressant aussi bien en lui-même que par les questions qu’il soulève. Intéressant aussi de voir comment l’idée initiale a débouché sur ce texte.
_________________
Le monde ne mourra jamais par manque de merveilles mais uniquement par manque d’émerveillement (G. K. Chesterton)
Revenir en haut
Sachka
Plume de Griffon


Inscrit le: 09 Déc 2007
Messages: 2 159

MessagePosté le: 08/05/2018 18:50:22    Sujet du message: Petit rat Répondre en citant

Ce récit, que j'ai beaucoup apprécié, était entre mon 2ème et 3ème choix et là je sens que Khéops va grogner... Mr. Green

Si j'ai finalement opté en choix n°2 pour "Juillet 1915" de Jeeves c'est juste parce qu'il m'a davantage touchée - donc c'est de la pure subjectivité.
"Petit rat" est très original, assez compliqué aussi au niveau de la construction et comme d'autres au début j'ai un peu buté. Mais ensuite, ayant pigé, je me suis laissée porter jusqu'à la fin avec beaucoup d'intérêt. Je pense que le principe narratif et bien sûr l'histoire sont très difficiles à caler dans le format des 3500 signes. J'aime pourtant les format courts mais là je crois que le double en espace aurait mieux servi le récit.
_________________
Into the woods, we must go.
Revenir en haut
Khéops
Plume de Simurgh


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 6 156

MessagePosté le: 08/05/2018 19:05:33    Sujet du message: Petit rat Répondre en citant

Merci à tous pour vos commentaires et pas de soucis pour vos choix, non, je ne grogne pas Mr. Green Laughing

@Tober, tu me donnes une idée pour réécrire la seconde partie... mais je ne suis pas sûre que ce soit moins "bateau"
_________________
http://gcm-ecriture.com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 22/07/2018 09:47:22    Sujet du message: Petit rat

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Jeux de plumes -> Archives -> Archives 2018 -> Jeu 270 le jeu de la danse -> Les CC Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com