A vos plumes ! Index du ForumA vos plumes !
Forum littéraire, qu'on se le dise !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Faire la tombe buissonnière

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Jeux de plumes -> Archives -> Archives 2018 -> Jeu 273 Le jeu du banquet léger -> Critiques constructives
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
PlumeAbeille
Plume de Quetzal


Inscrit le: 22 Mar 2018
Messages: 49

MessagePosté le: 18/06/2018 20:28:05    Sujet du message: Faire la tombe buissonnière Répondre en citant

Faire la tombe buissonnière

Assis à la terrasse du café des Amis, Augustin était venu nous rejoindre.
- Augustin, sais-tu que tu nous as bien manqué hier soir ?
- Oui, la soirée chez Pierre et Nicole, j’ai bien regretté.
- Pierre nous a proposé un sujet de discussion qui t’aurait inspiré. Si t’as un peu de temps devant toi, je vais te raconter.
Alors, voilà. Valérie et moi sommes arrivés un peu tard, les amis étaient déjà là. Jean, à son habitude, portait avec élégance son costume de lin fripé. Jeanne s’était accoutrée d’une veste d’un vert pomme criard, il ne lui manquait plus qu’un chapeau assorti pour ressembler à la reine d’Angleterre. André avec son pantalon beige et son polo bleu, avait tout d’un joueur de tennis après la compétition. J’avais comme d’habitude l’air décalé avec mon jean noir et ma chemise à carreaux, Valérie n’avait pas manqué de m’en faire la remarque avant qu’on quitte la maison. Quant à Pierre et Nicole, tu les connais, cette élégance toute simple et leur présence si amicale…
- Oui, je les aime beaucoup, dit Augustin, alors raconte la discussion.
Bref, nous voilà à l’apéritif, on échange des nouvelles. Puis on passe à table, repas méditerranéen, tout en saveurs, délicieux et frais après cette journée d’été. Et un petit blanc frais, une merveille…
Pierre se leva : « Mes amis, vous savez comme nous aimons Nicole et moi ces soirées amicales en ces périodes estivales où beaucoup sont déjà partis en vacances. Aussi nous voudrions vous proposer pour le repas d’échanger sur le sujet suivant: vous connaissez le Banquet de Platon, dans lequel Socrate est invité à un festin où il retrouve des amis. Les convives exposent leurs idées sur un sujet qui leur tient à cœur, en l’occurrence l’Amour. Eh bien ce soir nous échangerons entre nous de la même façon, et le sujet qui nous tient à cœur est celui de la Mort. »
Silence autour de la table. Drôle de sujet, de quoi refroidir l’ambiance. Pourquoi un tel choix ? Valérie allait proposer un thème plus léger mais elle n’en eut pas le temps. Jean avait pris la parole : « La mort ! Diable, Pierre, tu nous bouscules. Tu profites de cette soirée rafraichissante pour nous renvoyer à notre triste finitude. Pas très divertissant. Mais je suis prêt à relever le défi, et j’ajoute ceci à ton invitation : d’accord, mais traitons alors ce sujet sur un ton léger, voire humoristique. »
Voilà qui m’allait bien. Tu me connais, amateur de chansons, de poésies. Pour traiter ça de façon légère, j’ai de suite fait référence à Brassens qui voulait « faire la tombe buissonnière ». Et mourir de mort lente. Et la Camarde, les funérailles d’antan, les fossoyeurs, Trompe la mort, les corbillards. J’ai aussi évoqué la chanson d’Anne Sylvestre « Ecrire pour ne pas mourir », moi qui aime tant écrire.
André, avec sa culture musicale, a dit que les compositeurs avaient beaucoup été inspirés par la mort, il cita les Kindertotenlieder de Mahler, mais Pierre lui fit remarquer qu’on ne pouvait pas compter ces très beaux lieder comme un traitement léger de la mort.
Jeanne fit savoir que la mort ne lui faisait pas peur, elle était sûre dans sa prochaine vie qu’elle serait une actrice belle comme Meryl Streep. La rougeur lui était montée au visage, elle ressemblait à une pomme mûre sur l’arbre au milieu des feuilles vertes.
C’était une belle soirée, on a échangé plein d'idées et il m'en reste encore à te raconter mais je dois rentrer à la maison. Je te raconterai la suite si t’es libre cet après-midi
_________________
Abeille mon amie, n'aie pas peur je ne te veux pas de mal
Je suis animal comme toi et j'aime la vie plus que tout, comme toi ...
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 18/06/2018 20:28:05    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
danielle
Plume de Simurgh


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 4 548

MessagePosté le: 19/06/2018 07:41:56    Sujet du message: Faire la tombe buissonnière Répondre en citant

On reste un peu frustré avec ce texte dans lequel les arguments sont "ramassés" rapidement dans la dernière partie. On aurait aimé du style direct qui aurait rendu les échanges plus vivants.
_________________
"Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites." J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/


Dernière édition par danielle le 20/06/2018 17:51:24; édité 2 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Emilie12
Plume de Kinor


Inscrit le: 11 Jan 2018
Messages: 128

MessagePosté le: 20/06/2018 12:55:50    Sujet du message: Faire la tombe buissonnière Répondre en citant

J'ai trop trouvé le sujet en filigrane: d'abord les descriptions (très bien d'ailleurs) et ensuite l'argumentation, qui aurait été plus vivante avec un dialogue. Le fait qu'elle soit racontée a posteriori la rend moins attrayante, on la vit moins. Par ailleurs, pour moi il manque une chute, une surprise à la fin.
Ne te décourage pas avec ce résultat à ce JPH, il ne préjuge rien de la suite et c'est ce qui rend ce jeu si intéressant!
Revenir en haut
tobermory
Administrateur


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 7 839

MessagePosté le: 20/06/2018 17:45:50    Sujet du message: Faire la tombe buissonnière Répondre en citant

Le premier problème de ce texte, c’est que le débat vient très tard et que le texte commence par une sorte d’introduction sans grande utilité où on reprend les éléments du sujet, ce qui enlève du naturel. De même le fait que le narrateur raconte la soirée à son copain en utilisant le passé simple, temps pratiquement inusité dans le langage parlé. D’autre part, il rapporte les propos des convives ce qui évidemment est beaucoup moins vivant qu’un dialogue. Et les protagonistes font la part belle aux réflexions de tel ou tel auteur ou chanteur sur la mort plus qu’à leurs propres idées. Ces éléments font qu’on n’adhère pas trop au texte. C’est dommage parce que les descriptions sont bonnes et il n’y a rien àredire à l’écriture..
_________________
Le monde ne mourra jamais par manque de merveilles mais uniquement par manque d’émerveillement (G. K. Chesterton)
Revenir en haut
PlumeAbeille
Plume de Quetzal


Inscrit le: 22 Mar 2018
Messages: 49

MessagePosté le: 30/06/2018 18:23:34    Sujet du message: Faire la tombe buissonnière Répondre en citant

Merci à vous tous pour vos critiques, elles vont toutes dans le même sens ; en effet, j'avais écrit ce texte un soir avant de partir à l'étranger le lendemain matin (en Ukraine, pour quelques jours de villégiatures et une réunion de travail). Je savais que je n'aurais pas le temps de retravailler le texte, donc je l'ai écrit d'un seul jet.
Je me suis aperçu trop tard que la partie introductive et descriptive avait largement débordé, et qu'en 3500 mots je n'y arriverai pas. Donc la partie débat a été largement sous-dimensionnée, sans dialogues directs, et c'est ce qui vous a tous frustrés, ce en quoi je suis bien d'accord avec vous.
Je ne me suis pas découragé, j'ai soumis à nouveau un texte pour le JPH 274, on verra si j'ai tiré les enseignements de vos critiques.
Là aussi, pour ce 274, j'ai eu peu de temps, mais j'y ai réfléchi plus longtemps. Par contre, je l'ai écrit à la dernière minute, au sens propre, Dulcie peut en témoigner.
_________________
Abeille mon amie, n'aie pas peur je ne te veux pas de mal
Je suis animal comme toi et j'aime la vie plus que tout, comme toi ...
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 17/08/2018 17:45:57    Sujet du message: Faire la tombe buissonnière

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Jeux de plumes -> Archives -> Archives 2018 -> Jeu 273 Le jeu du banquet léger -> Critiques constructives Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com