A vos plumes ! Index du ForumA vos plumes !
Forum littéraire, qu'on se le dise !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Reconversion

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Jeux de plumes -> Le jeu presqu'hebdomadaire -> Jeu 274 -> Critiques constructives
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
tobermory
Administrateur


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 7 827

MessagePosté le: 02/07/2018 16:57:39    Sujet du message: Reconversion Répondre en citant

Demain Jules ne retournera pas au bureau. Par ce beau soir de juin, la première sensation c’est l’euphorie d’un début de vacances. Mais aussitôt les visions estivales s’effacent devant un sentiment de vide. Le texte dense, structuré, harmonieusement ponctué de son parcours professionnel s’achève brutalement sur des points de suspension et rien après, rien que des pages blanches. Il est comme un personnage de roman soudain reconverti en auteur. A lui d’inventer la suite.
En arrivant à sa villa il reconnaît la Clio d’Hélène, son aînée. Rien d’étonnant, elle a toujours possédé les clés de la maison. Une fois à l’intérieur, il constate que le reste de la fratrie est là aussi, Eric et Elsa. La table du séjour ressemble à celle de son pot de départ : assiettes de toasts, verres, bouteilles. Après les bises, Hélène déclare :
-On a pensé à toi Papa, on s’est dit que ce serait mieux que tu ne te retrouves pas seul pour ces premières heures de ta retraite.
A vrai dire l’ intention initiale de Jules était de se caler un moment devant la télé avec un paquet de biscuits et d’aller se coucher. Ils sont bien gentils tous trois, mais précisément il aurait préféré rester seul.
Elsa attaque le vif du sujet :
-As-tu songé à ce que tu allais faire de tout ce temps libre ?
Jules évoque toutes sortes d’activités sur un ton qui se veut enthousiaste : bénévolat, atelier d’écriture, voyages, photographie…
Hélène le coupe
-Et tu te retrouverais avec des vieux, alors que tu es encore si jeune d’esprit. On en a discuté tous les trois et on a une idée géniale à te proposer : que tu t’occupes de tes petits enfants. Chacun te les amènerait le matin avant d’aller au travail et les récupérerait le soir. Tu les ferais manger, tu les promènerais au parc. Toi qui parlais de te remarier, rien de tel que les tout petits pour attirer les gentilles dames.
Abasourdi, taraudé par la migraine, Jules encaisse les propos de ses enfants sans avoir l’énergie d’y répondre.
-Tu resterais en contact avec la jeunesse.
-Ça ferait de l’animation dans cette maison bien trop grande pour toi tout seul.
-Il y a tant de grands-parents qui se plaignent de ne pas voir assez leurs petits enfants !
-Quand ils seront plus grands tu pourras les aider à apprendre leurs leçons.
Avec un gros effort, il parvient à articuler qu’il y réfléchira et le trio quitte les lieux.

Dans les semaines qui suivent, les appels téléphoniques de ses enfants se heurtent à des monosyllabes grognons. Peut-être qu’il déprime se disent-ils. Voilà ce que c’est de rester tout seul. Inquiète, Hélène décide de lui rendre visite.
Pas de réponse au coup de sonnette. Une odeur désagréable s’insinue sous la porte accompagnée de cris inhumains. Un frisson vrille l’échine de la jeune femme qui fantasme une scène d’horreur : son père mort depuis plusieurs jours, dévoré par une horde de rats. Elle se résout enfin à utiliser sa clé.
La porte ouverte, Hélène se fige, interloquée. Des chiens, chats, souris blanches courent d’une pièce à l’autre, jouent, crient, tandis que d’autres dorment dans des cages.
Jules s’avance, radieux.
-Tu vois, j’ai suivi votre conseil à tous trois, j’ai ouvert une garderie…
Furieuse, Hélène réplique
- Toi qui prétends te remarier, c’est pas avec ce capharnaüm que tu va les attirer !
Une femme apparait dans l’escalier. Plus toute jeune mais que le bonheur illumine.
- Clara, dit Jules, elle est venue pour héberger son toutou et elle s’est tellement plu ici qu’on va se marier en Août
_________________
Le monde ne mourra jamais par manque de merveilles mais uniquement par manque d’émerveillement (G. K. Chesterton)
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 02/07/2018 16:57:39    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Emilie12
Plume de Kinor


Inscrit le: 11 Jan 2018
Messages: 120

MessagePosté le: 04/07/2018 11:09:51    Sujet du message: Reconversion Répondre en citant

J'ai bien aimé l'introduction, c'est joliment dit, et la chute. On s'interroge et le rebondissement! J'ai moins accroché avec le dialogue du milieu.
Sans parler de l'espace après les tirets de dialogue qui ont fait débat dans le KKK, il y a une faute dans la dernière réplique d'Hélène: tu va les attirer.
Revenir en haut
Donaco
Plume de Griffon


Inscrit le: 22 Oct 2015
Messages: 2 248

MessagePosté le: 07/07/2018 10:00:28    Sujet du message: Reconversion Répondre en citant

Mon choix 1!
Malgré la perturbation visuelle apportée par les tirets, j'ai beaucoup apprécié la chute et l'ingéniosité du personnage qui conçoit un projet un peu farfelu mais très efficace !Smile Le destin est parfois si chanceux !
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 17/07/2018 20:16:10    Sujet du message: Reconversion

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Jeux de plumes -> Le jeu presqu'hebdomadaire -> Jeu 274 -> Critiques constructives Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com